Version classiqueVersion mobile

La Sûreté publique belge face aux Tsiganes étrangers

(1858-1914)

L’élargissement des frontières de l’Europe a remis au premier plan de l’actualité la question des gens du voyage. Dès 1830, la Belgique, État libéral, se trouve confrontée à la gestion de ces groupes familiaux, sans identité nationale. Cette recherche examine le regard porté sur les Tsiganes par l’administration de la Sûreté publique au xixe siècle. Sur la base des dossiers conservés aux Archives de l’État, l’auteure montre comment le regard positif sur ces populations, bien accueillies da...


Lire la suite
  • Éditeur : Presses universitaires de Louvain
  • Collection : Histoire, justice, sociétés | 9
  • Lieu d’édition : Louvain-la-Neuve
  • Année d’édition : 2011
  • Publication sur OpenEdition Books : 03 juin 2021
  • EAN (Édition imprimée) : 9782875580153
  • EAN électronique : 9782390610328
  • Nombre de pages : 234 p.
Xavier Rousseaux
Préface

Première partie. Les Tsiganes sous l’Ancien Régime. Fondements de leur discrimination dans l’État moderne

Les Tsiganes sous l’Ancien Régime

Fondements de leur discrimination dans l’État moderne

Le vagabond d’Ancien Régime

De l’homme de Dieu au dangereux fainéant

Deuxième partie. La police des étrangers en Belgique. Quel statut pour les Tsiganes ?

La police des étrangers en Belgique

Quel statut pour les Tsiganes ?

Troisième partie. Nouvelle vague migratoire des Tsiganes (1858-1914)

L’éloignement des Tsiganes étrangers

Une procédure multiforme semée d’embûches

Quatrième partie. Une politique à deux vitesses (1858-1882)

Sources et bibliographie

© Presses universitaires de Louvain, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

OpenEdition Books

Disciplines

Histoire

Thèmes

Histoire, Belgique
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search