Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Un commissaire de police à Namur sous Napoléon

 | 
Antoine Renglet
, 
Axel Tixhon

Introduction

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Le commissaire de police napoléonien est à l’origine de deux mythes qui ont forgé l’imaginaire collectif contemporain de la police française. Le premier de ces mythes est celui d’une police toute puissante, centralisée et politique, sur laquelle plane inévitablement l’ombre de Joseph Fouché4. Dès les années 1960 pourtant, l’historien britannique Richard Cobb s’intéressant, parmi les premiers, aux commissaires de police sous la Révolution et l’Empire pour la richesse de leurs archives, reconnaissait que leurs procès-verbaux « abondants en faits divers et chiens écrasés » ne contenaient « seulement que de rares informations d’intérêt politique5 ». Le second de ces mythes est celui d’une police napoléonienne en rupture complète avec celle de l’Ancien Régime. Des travaux récents, notamment ceux de Paolo Napoli6, Vincent Millot7 et Vincent Denis8, ont cependant montré les liens de continuité importants qui unissent la police du XVIIIe siècle à celle du XIXe siècle. La période est en effe...

© Presses universitaires de Louvain, 2013

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540