Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les conflits gelés de l’espace postsoviétique

 | 
Follebouckt Xavier

Première partie. L’héritage historique

Chapitre 1. Terres d’influence, terres de conquête

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. 1783 : L’implantation de la Russie

L'arrivée de la Russie dans le Caucase et en Bessarabie marque le commencement d'une évolution qui conduira, à la fin du 20e siècle, à l'éclosion des conflits sécessionnistes. C’est la politique russe qui conduit à une catégorisation ethnique des populations vivant dans ces régions tandis que c’est l’organisation administrative impériale, puis soviétique, qui fixe les frontières entre populations distinctes et encourage les mouvements démographiques. L’avancée russe de la fin du 18e siècle vers l’ouest et le sud marque donc le point de départ d’une évolution politique, administrative et ethno-démographique qui aboutit à l’explosion séparatiste de 1991-1992.

En 1783, Catherine II entreprend de déplacer toujours plus loin les frontières méridionales de l'Empire. L’ambition de la Russie dans cette poussée vers le sud, sur le versant occidental de la mer Noire et sur son versant oriental – dans le Caucase –, est d’atteindre les mers chaudes, afin de d...

© Presses universitaires de Louvain, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540