Presses universitaires de Caen https://books.openedition.org/puc CC0 puc@unicaen.fr Maîtriser le temps et façonner l’histoire Orderic Vital, Robert de Torigni, Aimé du Mont-Cassin ou Dudon  de Saint-Quentin : tous ces auteurs médiévaux, et d’autres, sont au fondement de notre connaissance de l’histoire de la Normandie au Moyen Âge. Mais peut-on vraiment toujours leur faire confiance ? Avec quelles précautions doit-on les aborder ? C’est en plongeant dans les cabinets de travail et en étudiant les sources et les méthodes des auteurs médiévaux que les participants du colloque de Cerisy-la-Salle de 2019 ont proposé de répondre à ces questions. Fruit d’une rencontre internationale, cet ouvrage propose d’explorer l’ensemble des mondes normands (Normandie, îles Britanniques, Méditerranée) sur un temps long (Xe-XVe siècle) à travers ceux qui en ont forgé les mythes et écrit l’histoire au Moyen Âge.

]]>
https://books.openedition.org/puc/30542 2024-03-26 Fabien Paquet Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Claude Simon, l’avidité de vivre On présente souvent l’œuvre de Claude Simon comme austère et difficile d’accès, cet essai en montre l’aspect ludique, érotique et critique. Il est consacré au Jardin des Plantes et aux roses – femmes, fleurs, couleurs – qui s’y trouvent. Ce point de départ ouvre sur une relecture de l’ensemble de l’œuvre pour en montrer la capacité de renouvellement et la lutte contre l’avancée de la mort qui s’effectuent plus encore dans les derniers romans. Prenant acte de l’inversion de la signification de la mélancolie, définie comme « avidité de vivre », il en tire la conséquence d’une forme retrouvée de joie de vivre, que Le Jardin des Plantes manifeste. En raison de ce nouveau rapport à la vie, Claude Simon décrit également un nouveau rapport aux femmes. Alors qu’auparavant, le sexe et la mort s’identifiaient, place est faite au plaisir. Cet accroissement de la vie procuré par une vision plus enjouée et par le désir a des points de convergence avec les recherches surréalistes. Ce travail les fait apparaître. Enfin, revenant sur un autre tabou des anciens néo-romanciers, cet essai montre la dimension politique de l’écriture de Claude Simon.

]]>
https://books.openedition.org/puc/29111 2024-03-14 Marie Hartmann Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Topographie et urbanisme de la Rome antique Le colloque « Topographie et urbanisme de la Rome antique » a été organisé fin 2019 en vue de compléter le modèle virtuel de la Rome du IVe siècle ap. J.-C. développé à l’université de Caen Normandie (https://rome.unicaen.fr/). L’intérêt porté à la réalité virtuelle par la communauté scientifique est maintenant acquis, à la fois pour représenter mais aussi pour expérimenter. Le modèle virtuel de Rome se place dans la lignée directe des travaux entrepris par Paul Bigot à la Villa Médicis au début du XXe siècle. Les vingt-six communications réunies, signées des plus grands spécialistes du domaine, proposent de nouvelles fonctionnalités sur ce modèle interactif (vieillir la ville, le sonoriser, nommer les lieux…) et de nouvelles hypothèses pour l’enrichir sur différents secteurs (Champ de Mars, esplanade capitoline, Palatin, forum républicain et forums impériaux, confins de la ville).

]]>
https://books.openedition.org/puc/28914 2024-02-29 Philippe Fleury et Sophie Madeleine Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Barbey d’Aurevilly en tous genres Masqué derrière l’imposante figure du « Connétable des Lettres » dans laquelle la postérité a figé Barbey d’Aurevilly, c’est un écrivain plus complexe que cet ouvrage se propose de mettre en lumière à l’occasion du bicentenaire de sa naissance. Proprement inclassable, Barbey d’Aurevilly a occupé dans l’espace littéraire de son temps des postures diverses et pratiqué tous les genres – de l’article de mode au pamphlet politique, du roman historique à la nouvelle fantastique, du journal intime au feuilleton journalistique – brouillant à plaisir les contours de son identité littéraire. C’est à mieux la comprendre en la saisissant dans toute sa pluralité que les communications rassemblées dans ce volume se sont attachées, car c’est précisément la mobilité intellectuelle et la plasticité esthétique de ce transgresseur de limites qui nous touchent encore aujourd’hui.

]]>
https://books.openedition.org/puc/23678 2024-01-26 Brigitte Diaz Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Épopée et mémoire nationale au XVII<sup>e</sup> siècle Puisant aux sources mythiques de la nation et de la foi religieuse, l’épopée est aussi un genre actuel et engagé, ce qui lui donne une place très particulière dans l’histoire de la culture. Dans le présent volume, centré sur les épopées à visée nationale parues au XVIIe siècle, on trouvera, à partir de l’étude de cas précis, une réflexion sur l’utilisation des sources, sur le rapport à la tradition et les débats théoriques autour du genre, sur les visées idéologiques et politiques très présentes ; au cours du siècle, une évolution des modèles héroïques féminins et masculins apparaît, en lien avec les mutations de la société française. Treize études concourent à renouveler le regard sur des œuvres que l’histoire littéraire a souvent négligées.

]]>
https://books.openedition.org/puc/24887 2024-01-26 Francine Wild Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Loys Le Roy, renaissance et vicissitude du monde Bien connu des spécialistes de la Renaissance, juriste, traducteur, commentateur de Platon, d’Aristote et de Démosthène notamment, devenu lecteur royal à la fin de sa vie, Loys Le Roy (1510-1578) est aussi l’auteur d’ouvrages en français, dont le texte majeur De la vicissitude ou variété des choses en l’univers (1575). Il s’est intéressé à la politique, qu’il promeut au rang de science à enseigner, et à l’histoire, qui doit être universelle parce qu’elle dépend de principes naturels du changement et de la diversification, sous le regard de la Providence. Le principe du progrès, que la Renaissance actualise dans l’accord équilibré des armes, des techniques et des lettres, prend une ampleur nouvelle. Cet érudit, qui a propagé un humanisme nouveau, influencé l’Italie, a pourtant suscité assez peu d’études critiques.

]]>
https://books.openedition.org/puc/25068 2024-01-26 Danièle Duport Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
La Norvège et l’or de la mer Les contributions réunies dans La Norvège et l’or de la mer proposent la première étude en français du rôle mondial que joue aujourd’hui ce très riche pays pétrolier scandinave dans les domaines de la géopolitique, de l’économie et de la pensée environnementale. Cette étude est assortie d’une présentation critique de l’histoire et de la culture norvégiennes. Souvent érigée en modèle démocratique et social, la Norvège doit faire face à certains dilemmes liés à ses immenses revenus, accumulés dans l’ultrapuissant fonds d’investissement – le fonds pétrolier – de l’État : comment parvient-elle à concilier l’exploitation de ses ressources naturelles et son souci traditionnel de la protection de l’environnement ? Sera-t-elle, à long terme, capable de garder l’équilibre entre son poids sur le marché global et son travail pour la démocratie dans le monde ? Ces questions comptent parmi les problématiques abordées dans La Norvège et l’or de la mer.

]]>
https://books.openedition.org/puc/26466 2024-01-26 Christian Bank Pedersen et Håvard Astrup Bakke Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Traduire les Anciens en Europe (XIX<sup>e</sup>-XX<sup>e</sup> siècles) Ce volume constitue le second volet d’un ensemble consacré à l’histoire de la traduction des Anciens en Europe de la fin du Moyen Âge à nos jours. Il s’agit ici d’étudier la période contemporaine et de comparer les différentes traditions nationales de lecture et de réécriture des Anciens pour s’interroger sur une éventuelle communauté d’approches en Europe et sur la réalité d’un héritage commun. À un moment où la connaissance des langues anciennes et du patrimoine historique qu’elles véhiculent est fragilisée, ce colloque tend à montrer à quel point elle constitue non seulement un socle et un moyen de comprendre le présent, mais aussi un aspect fondateur de l’identité européenne elle-même.

]]>
https://books.openedition.org/puc/27351 2024-01-26 Laurence Bernard-Pradelle et Claire Lechevalier Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Pour une géographie sociale Réflexion sur les enjeux de la géographie sociale à partir d’expériences menées par des géographes italiens et français, ce livre associe des synthèses sur des problématiques traditionnellement abordées et sur des postures innovantes du point de vue épistémologique, méthodologique ou thématique. On ne s’étonnera donc pas de lire aussi bien des écrits sur les questions liées à la ville que sur la nouvelle donne qu’impose la géopolitique de l’alimentation, ou encore, aussi bien des écrits sur des mises au point théoriques (fruit d’une longue expérience intellectuelle) que sur des pistes prometteuses ouvrant des perspectives ultérieures. Enfin, dans le but d’enrichir le panorama, sont présentés des comptes rendus de livres ou de films récents attenants à la discipline ou envisagés dans une perspective de géographie sociale.

]]>
https://books.openedition.org/puc/27812 2024-01-26 Isabelle Dumont et Isabelle Dumont Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Romain Rolland : théâtre et engagement À partir d’archives souvent inédites, l’auteur retrace l’itinéraire théâtral de Romain Rolland et en montre le fil conducteur : l’engagement politique. De sa première pièce Les Loups en 1898, écrite en pleine affaire Dreyfus, à sa dernière œuvre Robespierre rédigée en 1939 et qui précise en filigrane sa position sur le régime soviétique, Rolland livre un combat pour faire triompher des idées de justice et de liberté. Les liens avec les metteurs en scène – Lugné-Poe, Gémier, Louise Lara, entre autres –, avec les amis – Jean-Richard Bloch, Maurice Pottecher, Stefan Zweig – complètent le portrait du Romain Rolland dramaturge.

]]>
https://books.openedition.org/puc/28082 2024-01-26 Chantal Meyer-Plantureux Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
<em>La Steppe</em> de Tchekhov Un enfant quitte sa ville natale pour se rendre dans une grande ville afin d’entreprendre ses études. Il est accompagné dans son voyage par un marchand et un homme d’Église qui vont lui servir de guides. Ainsi commence le récit La Steppe de Tchekhov qui emporte le lecteur à travers l’immense paysage du sud de la Russie où un petit garçon, Iégorouchka, découvre le monde des adultes, le désir et la passion, l’amour et les chagrins. L’écriture minimaliste et poétique de Tchekhov transporte le lecteur à travers les grands espaces de la steppe où rodent d’étranges personnages : une princesse polonaise envoûtante, des aubergistes juifs qui apparaissent comme des témoins vivants des temps bibliques, un chasseur trop amoureux pour pouvoir dormir, des bandits et des preux chevaliers. La Steppe peut se lire comme un récit d’initiation ou comme un livre d’aventures. C’est aussi une œuvre écologique et contemporaine reflétant les grandes tendances sociales de la Russie de la fin du XIXe siècle.
Autour de nouvelles lectures de La Steppe, ce volume fait découvrir un Tchekhov inconnu du grand public français, un poète annonciateur du symbolisme russe, un écrivain de son temps qui aborde les grandes questions relatives à l’identité russe et aux relations avec la communauté juive en Russie.

]]>
https://books.openedition.org/puc/28166 2024-01-26 Boris Czerny Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
De architecti scientia Vitruve, ingénieur et mécanicien, a pensé le De architectura non comme un manuel technique destiné à des professionnels, mais comme une invitation à la réflexion pour un public de Romains cultivés chargés de superviser des travaux d’architecture, publique ou privée. Imprégné des idées hellénistiques en vogue à Rome à la fin de la République et se fondant sur la culture philosophique et scientifique de ses lecteurs, il expose une théorie de son art qui repose sur une analyse, par les lois de la mécanique, des phénomènes naturels en jeu dans la pratique de l’architecte. Physique, médecine, astronomie, géométrie, arithmétique, optique et musique y sont convoquées pour inviter le lecteur à réfléchir sur la dimension éthique et la signification politique de l’art.

]]>
https://books.openedition.org/puc/28266 2024-01-26 Mireille Courrént Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Masques et métamorphoses de l’auteur dans les contes de Grimm C’est seulement depuis les travaux de Heinz Rölleke que l’on peut considérer les frères Grimm comme les auteurs à part entière des contes qu’eux-mêmes assuraient avoir simplement recueillis. Mais en quoi précisément consiste ce travail d’auteur, quel en est l’esprit ? Cette question n’a pas encore vraiment trouvé de réponse et la lecture des Contes comme une œuvre reste à accomplir. Par le travail minutieux de confrontation des versions successives, cet ouvrage fait un pas dans cette direction et met en évidence une image des Grimm qui va à l’encontre des idées reçues. Loin d’entretenir une morale conformiste, les Contes proposent une éducation à la liberté ; quoique nourrie jusqu’à la saturation par la pensée et par les littératures d’alors, la réflexion poétologique qui les sous-tend témoigne d’une conception de l’auteur et de l’œuvre qui transcende son époque ; le travail des Grimm traverse aussi toutes les frontières nationales. Leur œuvre est, pour toutes ces raisons, éminemment moderne.

]]>
https://books.openedition.org/puc/28361 2024-01-26 Corona Schmiele Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Dans l’ombre de l’avenir La Finlande accède à l’indépendance en 1917, sombre aussitôt dans une guerre civile, s’en remet dans la décennie qui suit, goûte à la joie des années folles, traverse ensuite une période de turbulences politiques, et se confronte de nouveau à une guerre, mondiale cette fois, en 1939. Pendant toute cette période, la nouvelle poésie ne cesse de questionner la société, d’interroger le monde moderne qui se crée, de chercher de nouvelles valeurs pour l’avenir. Dans l’ombre de l’avenir raconte l’histoire de la poésie d’avant-garde d’expression finnoise et suédoise de la Finlande dans une période allant de 1916, la date de la publication du premier recueil d’Edith Södergran, la pionnière de la modernité poétique dans le pays, à 1944, la mort de Katri Vala, la poétesse dont l’œuvre cristallisa la lutte entre le nouveau et l’ancien. L’analyse des poèmes est accompagnée d’une étude des groupes d’auteurs et des revues qui ont marqué leur temps, ainsi que d’une contextualisation qui ouvre la voie de la littérature vers les arts, la société et la politique de la Finlande. L’ouvrage est destiné à toute personne qui s’intéresse à l’histoire littéraire et culturelle de la Finlande, à la poésie moderne ou bien aux mouvements d’avant-garde du XXe siècle.

]]>
https://books.openedition.org/puc/27717 2024-01-11 Harri Veivo Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Les dieux de Platon Platon n’a pas écrit de dialogue dont le thème eût été le divin ou la divinité, comme il l’a fait pour la justice, la science ou l’amitié. Sans doute parce qu’il est plus difficile de parler avec certitude des dieux que des « affaires humaines », mais certainement aussi parce que, dans tous les dialogues, les dieux sont présents comme l’horizon de perfection que les hommes doivent chercher à rejoindre. Socrate ne reçoit-il pas un « signal divin » qui lui interdit parfois d’agir ? Le Phèdre n’affirme-t-il pas que les âmes humaines ont suivi le « cortège » d’un dieu ? Le Timée et le livre X des Lois, enfin, ne proposent-ils pas la première réflexion développée sur l’activité providentielle de la divinité ? Dès lors, les dieux traditionnels du panthéon homérique s’inscrivent dans l’ordre du monde aux côtés des astres qui sont les « nouvelles » divinités de Platon. Les dieux ont en commun avec les hommes de pouvoir contempler les Formes intelligibles. Ils ne sont donc pas le fondement ultime de la nature, mais comme son ornement le plus achevé. Car les dieux ont un corps et une existence déterminée, sans connaître la neutralité impersonnelle des Formes, et de la plus célèbre d’entre elles, la Forme du Bien. C’est sur ce polythéisme, avec lequel, sans cesse, l’anthropologie de Platon est en dialogue, que le colloque de janvier 2002 à l’Université de Caen Basse-Normandie a porté.

]]>
https://books.openedition.org/puc/27512 2023-12-11 Jérôme Laurent Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Violence et jeu de l’Antiquité à nos jours Les rapports entre « violence et jeu » font aujourd’hui l’objet de débats suscités par la banalisation d’une forme de violence virtuelle dans des jeux vidéo souvent brutaux. La généralisation de tels jeux invite à prendre du recul pour tenter de comprendre cette association, au premier abord paradoxale, en l’envisageant dans la longue durée. Cet ouvrage collectif révèle la récurrence, de l’Antiquité à aujourd’hui, de l’inscription de la violence dans les jeux d’enfants, comme d’adultes, et montre que les formes et les fonctions de violences ludiques ne sont pas que la conséquence d’un jeu qui tourne mal ou de l’inconséquence de joueurs peu respectueux de la règle. Bien au contraire, la violence, à des degrés variés d’intensité – généralement consentie, mais en partie canalisée par la règle –, apparaît potentiellement inscrite dans la situation ludique elle-même, comme l’exposent les différentes études de cas du volume, associé aux travaux du projet européen ERC Locus Ludi sur le jeu comme « fabrique » d’une société dans l’Antiquité classique.

]]>
https://books.openedition.org/puc/27226 2023-12-07 Véronique Dasen et Typhaine Haziza Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Lieu(x) d’écriture et écriture de lieu(x) : topographie du réel et de l’imaginaire Si les textes sont le plus souvent lus et étudiés du strict point de vue de leur contenu, la question des lieux de rédaction des œuvres est rarement abordée. Il est évident que le lieu de rédaction conditionne la forme et le message délivré par l’auteur. Il suffit pour s’en convaincre d’avoir à l’esprit les textes, le plus souvent des poèmes, rédigés par les prisonniers des camps de concentration ou du goulag. La problématique est également abordée sous l’angle de la création d’un espace d’écriture imaginaire par la projection de l’auteur dans un espace fictif ou inventé. La question de l’exil en tant que lieu d’écriture conclut un ouvrage varié embrassant de nombreux domaines culturels et linguistiques.

]]>
https://books.openedition.org/puc/23466 2023-11-28 Boris Czerny et Éric Leroy du Cardonnoy Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
911-2011. Penser les mondes normands médiévaux Issu d’un colloque international tenu à l’occasion du onzième centenaire du traité de Saint-Clair-sur-Epte, ce volume s’intéresse aux débuts du duché de Normandie et aux différents aspects de l’expansion ou de la présence des Normands dans les îles Britanniques et en Méditerranée. Il expose les interprétations données aux conquêtes, explore la formation de réseaux et la construction d’espaces, ainsi que les notions de diaspora et d’identité « normandes ».
La pertinence de l’expression « monde(s) normand(s) » est discutée en soulignant son caractère à la fois singulier et pluriel, sa dimension européenne, sa valeur heuristique, capable de se dégager d’historiographies trop étroitement nationales et de remettre en question certains modèles explicatifs.

]]>
https://books.openedition.org/puc/21623 2023-11-13 David Bates et Pierre Bauduin Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
La construction Nom + <em>de</em> + Nom en français contemporain Cet ouvrage présente une analyse sémantique de la construction Nom + de + Nom (N1 + de + N2) en français contemporain, dont l’usage correspond à des expressions binominales sans déterminant devant N2. À l’appui d’un corpus d’exemples attestés, l’auteur tente dans un premier temps de rendre compte de la grande diversité d’emploi de cette construction en proposant une sous-classification fondée sur les relations sémantiques qui s’instaurent entre les deux noms. Les sous-catégories ainsi établies sont ensuite intégrées dans un réseau sémantique où la majorité d’entre elles peut être analysée comme des extensions sémantiques d’un nombre limité d’emplois prototypiques. Le but de cet ouvrage est de montrer que l’ensemble des emplois de la construction N1 + de + N2 forme une catégorie polysémique complexe, c’est-à-dire un tout non arbitraire qui reflète notre façon même de catégoriser.

]]>
https://books.openedition.org/puc/21906 2023-11-13 Mona Markussen Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
La critique littéraire du XX<sup>e</sup> siècle en France et en Italie La Critique littéraire du XXe siècle en France et en Italie dresse le bilan du siècle écoulé, au cours duquel la théorie de la littérature a connu ses moments les plus glorieux dans les deux pays, en réunissant des contributions qui abordent les différentes méthodes d'interprétation du texte (stylistique, psychanalytique, formaliste, sémiotique, anthropologique, thématique, historique, sociologique) et les œuvres de quelques grands interprètes. Les traditions critiques italienne et française ont constitué le terrain idéal de cette enquête, en raison de leur position centrale dans le canon occidental et des rapports d’influence réciproque qui les unissent. En faisant le point sur la « situation de la critique » au moment où les études littéraires traversent une période de crise et de changements profonds, cet ouvrage fondamental questionne également le présent et analyse le rôle problématique de la théorie littéraire dans nos sociétés actuelles, ainsi que les nouvelles écoles critiques qui pourraient apparaître ou se développer.

]]>
https://books.openedition.org/puc/20876 2023-10-27 Mariella Colin et Stefano Lazzarin Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Avec Lefort, après Lefort La philosophie politique de Claude Lefort (qui a enseigné à l’université  de Caen de 1967 à 1971) est fortement ancrée dans le XXe siècle. Elle s’est nourrie de la pensée de nombreux auteurs, à commencer par celle de Maurice Merleau-Ponty dont il est l’héritier intellectuel. Elle s’est aussi inspirée de la sociologie et de l’anthropologie. Le dialogue ainsi instauré se poursuit aujourd’hui avec cet ouvrage qui rassemble des interlocuteurs issus de différentes disciplines. Il pose la question de l’héritage actuel de Lefort : dans quelle mesure une pensée qui a tant apporté à la compréhension du siècle dernier peut-elle encore éclairer « les ténèbres » du monde qui lui succèdent ?
Différents spécialistes internationaux de l’œuvre, philosophes, sociologues ou anthropologues, de différentes générations et influencés par lui, reprennent ici les thèmes principaux de sa réflexion : le politique, la démocratie vs le totalitarisme, la bureaucratie ; ainsi que la lecture de ses auteurs de référence.

]]>
https://books.openedition.org/puc/20506 2023-09-15 Sylvain Pasquier Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Identité et discours De plus en plus, les entreprises et les institutions demandent aux individus qu’elles encadrent de savoir décrire leurs activités, leurs métiers, leurs projets professionnels. Cette exigence est devenue explicite dans les situations de recrutement, d’évaluation, de formation, ou encore dans le cadre des démarches qualité, et dans toutes les procédures de contrôle et de rationalisation du travail.
Les chercheurs en sciences humaines et sociales prennent aujourd’hui la mesure de ces phénomènes discursifs et sont de plus en plus sensibles au fait que s’emparer du discours des acteurs, c’est en grande partie se confronter à des productions de soi, à du travail identitaire. Dans de nombreuses disciplines des sciences humaines et sociales, les travaux portent en effet sur la manière dont les individus se produisent comme personnes sociales dans leurs environnements socioprofessionnels, sur la manière dont ils construisent leur image, pour eux-mêmes et pour autrui, et sur la façon dont ils rendent compte de leurs activités et de leurs compétences professionnelles.
Le but de cet ouvrage est donc de proposer des outils, théoriques et méthodologiques, simples à mobiliser et modulables, pour rendre compte de cette épaisseur du discours. Son originalité et son intérêt résident dans la manière de définir et d’étudier le travail de production de soi et de réflexion sur les activités socioprofessionnelles des personnes. À partir de la notion d’ethos discursif, l’ouvrage offre un moyen de comprendre et d’étudier cette activité de production de soi que mènent les individus concernés dans leurs discours. Il reprend des outils de l’analyse littéraire et linguistique (approche structurale, approche pragmatique), qui ont déjà démontré toute leur pertinence dans l’analyse littéraire, pour étudier les mécanismes de la subjectivité dans les discours.

]]>
https://books.openedition.org/puc/19016 2023-09-01 Maude Hatano-Chalvidan et Denis Lemaître Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Madeleine Deries (1895-1924), première docteure « ès histoire » La mémoire collective nationale, qui a bien intégré le souvenir de la première femme bachelière, ne se souvient pas de celle qui fut la première à se voir décerner le titre de docteur ès lettres en histoire. Pas davantage dans sa région que dans son département d’origine ! Pourtant, elle est Normande. Après une licence de lettres obtenue à Caen et des études à la Sorbonne, c’est en 1923 que Madeleine Deries, une Saint-Loise, a ce privilège. L’événement est salué partout comme l’aboutissement d’une longue démarche d’émancipation féminine. Les amis, la presse, la communauté tout entière ne ménagent pas leurs congratulations hautement méritées. Ses thèses ont été publiées – Le district de Saint-Lô pendant la Révolution et L’École centrale du département de la Manche : an IV-an XI –, suivies d’articles d’un incontestable intérêt historique. Madeleine Deries représente cette longue revendication légitime d’égalité des sexes devant la connaissance. La jeune Saint-Loise, de ce point de vue, à la manière d’un guide de haute montagne, est une ouvreuse de voie. Son parcours, exemplaire à plus d’un titre, méritait bien qu’on s’y attarde. Et, pour ajouter à la pertinence de l’entreprise, la jeune femme, née en 1895, pleinement inscrite dans la vie locale saint-loise et caennaise du début du XXe siècle, va également vivre intensément les événements liés à la Grande Guerre avant de rejoindre Paris et sa prestigieuse université, la Sorbonne, tout en éprouvant les heurs et malheurs de la vie conjugale et de la maternité. Ce portrait de femme, raconté à la manière d’une passionnante enquête, contribue incontestablement à dissiper l’insupportable silence qui entoure ces pionnières oubliées.

]]>
https://books.openedition.org/puc/20756 2023-09-01 Yves Marion Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Edgar Morin et le cinéma Edgar Morin aura consacré au cinéma deux décennies de recherche, de 1945 à 1965, une période qui peut sembler de courte durée à l’aune de son importante carrière mais qui peut aussi être considérée comme fondamentale puisqu’elle se situe à l’origine de sa pensée. Ses activités sont alors partagées entre réflexions théoriques, avec la parution de deux livres majeurs : Le cinéma ou l’homme imaginaire (1956) et Les stars (1957), et expériences de réalisation cinématographique, avec Chronique d’un été (1961), un film qui l’associe à Jean Rouch et qui révolutionna le cinéma documentaire. L’ouvrage interroge la singularité de ses propositions en restituant les contextes intellectuels et épistémologiques à partir desquels il a développé son projet d’anthropologie sociologique. Et l’étude de Chronique d’un été permet d’observer à travers les dispositifs les implications du geste filmé dans sa capacité à révéler l’être au monde. Autant de réflexions qui restituent l’importance et la singularité des propositions cinématographiques de Morin, retrouvant de la sorte la dimension politique du voir et du savoir.

]]>
https://books.openedition.org/puc/16030 2023-06-16 Valérie Vignaux Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Éprouver le monde Dans l’usage commun, l’expérience – du latin experientia, « essai, épreuve, tentative » – est une notion renvoyant à la fois au savoir acquis ou vécu, élaboré empiriquement à partir du passé, et au savoir tiré de l’expérimentation envisagée comme savoir en devenir. Dépassant les clivages temporels (du Siècle d’Or espagnol à la période actuelle), géographiques (de la Norvège à la Russie) ou disciplinaires (la littérature, la didactique, la danse, la spiritualité, la philosophie ou la sociologie), les seize voix réunies dans ce recueil s’accordent pour témoigner que l’expérience – faite, vécue, restituée – entretient un lien étroit avec toutes les formes d’altérité : expérience de / à ( / sur ?) l’autre. Qu’on la prépare ou la pense, qu’on en soit le seul bénéficiaire ou que la démarche ait une portée universelle, l’expérience revient à une quête du mieux pour l’homme. Elle est, en somme, une rencontre avec le monde mais aussi, in fine, avec soi-même.

]]>
https://books.openedition.org/puc/16776 2023-06-16 Nadia Aït Bachir et Nicolas Mollard Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Corps, gestes et vêtements dans l’Antiquité Les 3 et 4 octobre 2013 se sont tenues à Caen les quatrièmes journées d'étude du programme Corps, gestes et vêtements dans les mondes anciens : une lecture historique et anthropologique (ANHiMA et CRBC), animé par Jean-Baptiste Bonnard (maître de conférences en histoire grecque à l’université de Caen, ANHIMA, HISTEMÉ), Florence Gherchanoc (professeure à l’université de Paris VII, ANHIMA) et Valérie Huet (professeure à l’université de Brest, ANHIMA, CRBC). Ce programme s’est fixé pour but d’étudier les valeurs et les symboliques des gestes et attitudes attachés au corps et aux mouvements du corps, les qualifications contextuelles et spatiales de gestes corporels et du corps en mouvement, les gestes et les identités, les normes corporelles et les transgressions. La thématique portait cette fois sur les manifestations du politique : il s’agissait de voir, à partir des textes littéraires et des images, comment s’articulent corps, gestes et vêtements avec un contexte ou une situation politiques donnés. Les auteurs du présent ouvrage se sont attachés à rechercher s’il existe, dans les sociétés antiques (Assyrie, Grèce, Rome) des physionomies, des attitudes corporelles, des postures, des manières de s’habiller ou de porter un vêtement qui signalent un droit ou une prérogative politique, une appartenance ou une orientation politiques.

]]>
https://books.openedition.org/puc/17295 2023-06-16 Jean-Baptiste Bonnard et Caroline Blonce Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
L’auteur et ses stratégies publicitaires au XIX<sup>e</sup> siècle Qu’il les déplore ou qu’il s’en félicite, l’écrivain du XIXe siècle ne peut ignorer les nouveaux pouvoirs de la publicité appliquée à la littérature. Si de nombreux auteurs ont affiché une résistance farouche contre cette nouvelle donne commerciale qui fait de la littérature une marchandise, d’autres se sont montrés bien plus coopérants. En se généralisant au cours du siècle, la publicité éditoriale a poussé les auteurs à prendre une part de plus en plus active à la promotion ­commerciale de leurs œuvres et de leur personnage médiatique. Comment ont-ils répondu à cette double injonction ? C’est la question à laquelle les contributeurs de ce volume se proposent de répondre.

]]>
https://books.openedition.org/puc/17431 2023-06-16 Brigitte Diaz Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Reconstructions physique et sportive en France sous la IV<sup>e</sup> République (1946-1958) Dans le domaine du sport comme dans celui de l’éducation physique, la IVe République est souvent perçue comme un temps mort, sorte de parenthèse durant laquelle impuissance et immobilisme sont la règle à l’œuvre. L’historiographie qui lui est consacrée montre que les pouvoirs publics, à la fois en rupture ou héritiers des décennies précédentes, n’ont pas les moyens de concrétiser leurs ambitions et, malgré quelques avancées, les objectifs annoncés en restent bien souvent à l’état d’intention.

Cette vision de l’histoire est-elle discutable ? Peut-on et doit-on continuer à penser que, sur le plan du sport comme sur celui de l’éducation physique, les années 1946-1958 ne témoignent que de progrès mineurs ? En faisant le choix d’orienter l’analyse selon l’angle de la reconstruction, cet ouvrage ambitionne de s’attaquer à cette représentation quelque peu restrictive de la période. Si la reconstruction est l’action de rebâtir quelque chose ou une nouvelle façon de se la représenter, les contributions tentent alors de situer les degrés du changement qui s’opère et montrent dans quelle mesure cette période construit en partie les fondations de l’éducation physique scolaire et du sport sur lesquelles s’appuient l’élan et l’euphorie des années 1960.

Fruit des journées d’étude qui se sont déroulées à la Maison de la recherche en sciences humaines de Caen, les 16 et 17 mars 2016, cet ouvrage propose un éclairage neuf sur les idées développées et les réformes engagées en matière d’éducation physique scolaire, de sport et de loisirs. Dans le contexte délicat de reconstruction matérielle et financière au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la IVe République érige les fondations des politiques sportives et de jeunesse à venir.

]]>
https://books.openedition.org/puc/18046 2023-06-16 Frédéric Dutheil, Yohann Fortune et Jean-Marc Lemonnier Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
Jugement et prise de décision en football Qu’elle soit individuelle, collective ou coordonnée, dans l’urgence ou de gestion dans la durée, à visée tactique ou stratégique, avec des enjeux divers et variés, la prise de décision est omniprésente pour tous les acteurs du monde du football. En prise avec les réalités du praticien, les différentes facettes de la complexité du processus décisionnel sont abordées à travers trois grandes parties : les décisions des acteurs du jeu dans leurs dimensions individuelle et collective ; respect et transgression de la règle ; le sport-spectacle et ses dimensions économiques. Les travaux présentés témoignent du fait que le football constitue un terrain d’investigation d’exception en ce qui concerne l’étude des processus décisionnels. Ils démontrent aussi que des champs scientifiques très différents peuvent éclairer la complexité des processus en jeu, et même se répondre et se compléter.

]]>
https://books.openedition.org/puc/18646 2023-06-16 Fabrice Dosseville et Catherine Garncarzyk Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen
La préhistoire de la Compagnie des Indes orientales, 1601-1622 À la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe, les Anglais et les Néerlandais se lancent à l’assaut de l’empire établi depuis un siècle dans l’océan Indien par les Portugais, qui contrôlaient le lucratif commerce des Indes orientales, notamment celui des épices. On considère souvent que les Français n’ont rien entrepris dans ce domaine avant 1664, lorsque Colbert fonda la célèbre Compagnie française des Indes orientales, qui est la seule retenue par l’histoire. Au contraire, cet ouvrage, qui souhaite s’adresser à la fois à des chercheurs et à un public élargi de non-spécialistes, démontre que les Français ont eux aussi pris part à cette « course aux épices » dans le premier quart du XVIIe siècle. La confrontation de différentes sources françaises, anglaises et néerlandaises (récits de voyages dignes de romans d’aventures, documents manuscrits contemporains, archives…) permet de faire revivre ces événements presque oubliés de l’histoire maritime française. Sont ainsi relatées quatre expéditions entreprises entre 1601 et 1622, ainsi que la fondation d’une première compagnie par Henri IV dès 1604. Ces tentatives constituent ainsi véritablement la préhistoire de la Compagnie des Indes orientales.

]]>
https://books.openedition.org/puc/14456 2022-11-25 Guillaume Lelièvre Presses universitaires de Caen fr Presses universitaires de Caen