Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Historiographie médiévale normande et ses sources antiques (Xe-XIIe siècle)

 | 
Pierre Bauduin
, 
Marie-Agnès Lucas-Avenel

La matière historique

Hugues de Fleury, les Amazones et la présence de la mythologie grecque dans l’historiographie médiévale normande

Élisabeth Mégier

Résumé

L’article précise le contexte dans lequel Hugues, moine de Fleury, proche de la famille de Guillaume le Conquérant, fait usage du thème des Amazones. Dans le cadre général de l’historiographie chrétienne patristique et médiévale dans laquelle la mythologie grecque antique a sa place attitrée, sont considérés, 1. le rôle usuel des thèmes mythologiques grecs dans l’historiographie normande, 2. le mode de présence de ces thèmes dans l’Historia ecclesiastica d’Hugues, et 3. le rôle du thème particulier des Amazones par rapport aux finalités de cette œuvre. Il s’avère que les exploits des Amazones contribuent à rehausser le prestige des Parthes auxquels elles sont apparentées, et donc à contester le monopole de Rome dans le gouvernement du monde.

This study illustrates the context in which Hugh, monk of Fleury, close to the family of William the Conqueror, makes use of the theme of the Amazones. Within the general framework of patristic and medieval Christian historiography where ancient Greek mythology has its guaranteed place, I consider 1. the customary role of Greek mythological themes in Norman historiography, 2. how such themes are presented in Hugh’s Historia ecclesiastica, and 3. how the particular theme of the Amazones is used to support the purpose of this work. It seems that the deeds of the Amazones heightened the prestige of the Parthes with whom they are linked, and thereby challenged Rome’s monopoly in ruling the world.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le titre de cette étude fait allusion au cheminement de ma recherche qui s’est élargie à un sujet plus général à partir d’un auteur et d’un thème spécifiques. Dans ma présentation, je prendrai le chemin inverse, du cadre plus large au cas individuel, espérant parvenir à un éclairage réciproque des deux. Je suis par ailleurs consciente du fait que les thèmes que je vais aborder ici sont « mythologiques » seulement selon notre distinction moderne entre histoire et mythe1 ; si les auteurs antiques et médiévaux avaient dû les classifier, ils les auraient rangés sans difficulté dans la catégorie de la matière historique. Si les auteurs anciens distinguaient bien entre historia et fabula, cette distinction ne concerne pas tant les sujets que la façon de les traiter – par l’historiographie, ou par la poésie2 – et a peu de conséquences quant à l’intérêt des historiens pour ces thèmes3. À défaut de sources proprement historiographiques, les fables, surtout dans leur version évhémériste, pouv...

Auteur

Élisabeth Mégier est née à Vienne, en Autriche, où elle a obtenu un doctorat de philosophie (université de Vienne, diplôme de l’Institut für österreichische Geschichtsforschung). De 1957 à 1962, elle est employée par les Monumenta Germaniae Historica. De 1963 à 1965, elle est boursière du CESCM de Poitiers. Depuis 1985, elle exerce une activité libre de recherche (historiographie et exégèse biblique médiévales).

© Presses universitaires de Caen, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540