Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743)

 | 
Carole Dornier
, 
Claudine Poulouin

Refonder ou aménager l’absolutisme ?

L’« Académie du Journal », un projet ignoré de l’abbé de Saint-Pierre

The “Académie du Journal”, Saint-Pierre’s unknown project

Jean-Pierre Vittu

Résumé

Partant du constat qu’un mémoire intitulé Pour perfectionner l’établissement de la Bibliothèque du roi qui est conservé à la Bibliothèque nationale de France est attribué par erreur à l’abbé Jean-Paul Bignon, nous analysons les éléments matériels, stylistiques, de contenu, qui permettent d’y reconnaître la pensée de l’abbé de Saint-Pierre et une plume qui fut à son service. L’auteur ainsi reconnu, nous nous attachons à confronter les projets exposés dans ce mémoire avec ceux que Saint-Pierre développa dans plusieurs autres textes qui abordèrent les mêmes sujets : le fonctionnement d’un journal savant en France et ses relations avec les académies ou la Bibliothèque royale. Enfin, nous considérons ces divers projets comme un témoignage des réflexions de Saint-Pierre, voire de ses amis, sur le développement de la presse littéraire et scientifique en Europe au début du XVIIIe siècle, et sur le rôle qu’il attribue à de telles publications.

Based on the observation that a memoir entitled Improving the Establishment of the King’s Library, which is kept at the Bibliothèque Nationale de France, is mistakenly attributed to the abbot Jean-Paul Bignon, this paper analyzes material and stylistic elements, as well as ideas, which enable one to recognize Saint-Pierre’s thought transcribed by a writer in his service. Having identified the author, our endeavour is to confront the projects exposed in the memoir with those Saint-Pierre developed in several other texts concerned with the same subject: running a scholarly journal in France and its relations with the academies or the royal library. Last, these various projects are seen as a testimony of Saint-Pierre’s or his friends’ thoughts, regarding the development of the scientific and literary press in early eighteenth-century Europe, and regarding the role he attaches to such publications.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Selon une étude déjà ancienne des relations de l’abbé Jean-Paul Bignon avec les milieux savants de son temps, en 1724, le bibliothécaire du roi aurait rattaché le Journal des savants à la Bibliothèque royale et il l’aurait doté d’un complexe bureau de rédaction qui en faisait une sorte d’académie1. Travaillant à cette époque sur ce sujet, à la fois pour la notice « Jean-Paul Bignon » du Dictionnaire des journalistes et pour ma thèse consacrée au Journal des savants, je ne trouvai rien de comparable dans les sources directes provenant des rédacteurs et de l’imprimeur, ce qui me conduisit à étudier soigneusement le document auquel l’auteur fait référence pour fonder son assertion, un mémoire intitulé Pour perfectionner l’établissement de la Bibliothèque du roi qui est conservé à la Bibliothèque nationale de France.

Il m’est vite apparu que ce manuscrit pouvait provenir d’une tout autre plume que celle envisagée dans cet article et la confrontation du document avec quelques manuscrits c...

Auteur

Jean-Pierre Vittu est professeur d’histoire moderne à l’université d’Orléans. Ses recherches portent, d’une part, sur la police du livre à Paris avec l’édition du Journal de la Librairie de l’inspecteur Joseph d’Hémery et, d’autre part, sur les journaux savants en Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles. Il prépare avec Jeanne Peiffer un livre qui réunira des monographies recueillies depuis trois ans au cours d’une ACI consacrée à ces journaux.

© Presses universitaires de Caen, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540