Version classiqueVersion mobile

Les Projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743)

 | 
Carole Dornier
, 
Claudine Poulouin

Rêves d’Europe

L’abbé de Saint-Pierre et les transformations de la République des lettres au XVIIIe siècle

Saint-Pierre and the transformations of the Republic of letters in the 18th century

Olaf Asbach

Résumé

L’abbé de Saint-Pierre reprend les innovations des révolutions philosophiques et scientifiques modernes en les liant aux problèmes de l’ordre bourgeois naissant et de son organisation politique. Il vise à la politisation de la République des lettres en établissant un nouveau rapport entre raison, histoire et politique. Cela sert de base à une nouvelle position vis-à-vis de l’État moderne et du système international : il ne veut pas seulement faire fructifier les principes et les pratiques de la République des lettres éclairée pour les analyser et les critiquer, mais les y ancrer pour qu’ils deviennent un composant des institutions et de la « raison d’État ».

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La République des lettres au tournant du XVIIIe siècle

En 1714, l’abbé de Saint-Pierre, membre de l’Académie française, écrit à Prosper Marchand à Amsterdam, éditeur du Journal littéraire dans lequel venait de paraître un compte rendu de son Projet pour rendre la paix perpétuelle en Europe. D’abord, Saint-Pierre signe sa lettre avec « un Républicain de la république des lettres », puis barre ce mot pour se déclarer enfin comme « un citoyen de la république des lettres »1. À première vue peu spectaculaire, cet événement paraît extrêmement révélateur, désignant les conditions et changements dans la République des lettres contemporaine. Que signifie la République des lettres au début du XVIIIe siècle et quelle est son importance ? Quel en est le sens pour la pensée et l’action pratique des individus qui se disent membres d’une telle Répu...

Auteur

Olaf Asbach est professeur de sciences politiques à l’université de Hambourg. Ses recherches portent sur la formation et le développement des idées politiques en Europe depuis les temps modernes, spécialement celles de l’État, du droit et du système international moderne. Il a publié de nombreux ouvrages et articles sur la pensée politique moderne, entre autres Staat und Politik zwischen Absolutismus und Aufklärung (Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005), War, the State and International Law in Seventeenth Century Europe (Burlington, Ashgate, 2009) ; Europa – Vom Mythos zur « Imagined Community » ? Zur historischen Semantik “Europas” von der Antike bis ins 17. Jahrhundert (Hanovre, Wehrhahn Verlag [Europa und Moderne ; 1], 2011).

© Presses universitaires de Caen, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search