Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Autour de Lanfranc (1010-2010)

 | 
Julia Barrow
, 
Fabrice Delivré
, 
Véronique Gazeau

Figures de la réforme, milieux réformateurs (I)

« Pro reparatione libertatis ecclesiarum Normanniæ ». Hugues d’Amiens, archevêque de Rouen, le duc Henri Ier et la réforme de l’Église : une reconsidération

Grégory Combalbert

Résumé

L’historiographie récente considère qu’Hugues d’Amiens, archevêque de Rouen à partir de 1130, et Henri Ier, duc de Normandie jusqu’en 1135, ont coopéré pour mener à bien la réforme dans le duché. En réalité, l’un et l’autre ne partagent pas la même idée de la réforme et de la manière de la mettre en œuvre. Hugues d’Amiens entend accomplir la mission réformatrice que lui a assignée le pape Innocent II avec un double objectif prioritaire : la recherche de l’unité et la défense de la liberté de l’Église. Cette vision des choses suppose une remise en cause du contrôle ducal qui prévalait jusque-là sur l’Église et sur la réforme en Normandie. S’ouvre donc une violente crise entre les deux hommes, entraînant une paralysie du milieu réformateur normand pendant cette période. C’est dans ce contexte, comme une modalité de gestion de cette crise, que doit être interprétée la légation confiée à Hugues par Innocent II.

Modern scholars have asserted that Hugh of Amiens, archbishop of Rouen from 1130, and Henry I, duke of Normandy until 1135, cooperated in reforming the duchy. Actually, the archbishop and the duke did not share the same idea of what reform was and how it should be implemented. Hugh of Amiens aimed at achieving the reformist mission given him by Pope Innocent II, which had two main objectives: to ensure the unity, and to defend the liberty of the Church. These ideas involved putting an end to the prevailing ducal control over the Church and over the reform in Normandy. A violent crisis therefore broke out between the two men, leading to a paralysis of the Norman reformer network during this period. In this context, the legation Innocent II entrusted to Hugh has to be interpreted as a way of coping with this crisis.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans l’historiographie du monde anglo-normand au Moyen Âge, la question de la réforme ecclésiastique n’est presque jamais abordée pour elle-même, afin de proposer une analyse globale sur la longue durée des progrès, des modalités locales de diffusion et de l’évolution des idées guidant la volonté d’améliorer l’Église et la société chrétienne1. Elle est abordée ponctuellement et de manière dispersée, souvent dans les biographies royales ou les nombreux travaux limités au principat d’un duc2. C’est la conséquence du fait que le duc de Normandie a pendant longtemps orchestré lui-même les progrès de la réforme dans son duché. Réciproquement, c’est aussi parce que la réforme est toujours approchée à travers le duc, lue à travers l’action ducale, inscrite dans un cadre chronologique essentiellement politique, qu’elle semble ne pouvoir être que la chose du duc et que l’évolution des idée...

Auteur

Grégory Combalbert, agrégé d’histoire, est maître de conférences d’histoire médiévale à l’université de Caen Basse-Normandie (Centre Michel de Bouärd-CRAHAM, UMR 6273). Ses recherches portent en particulier sur les acteurs et les modalités de la réforme ecclésiastique dans les diocèses et les paroisses du monde anglo-normand, du XIe au XIIIe siècle. Il s’intéresse également aux pratiques de l’écrit documentaire en Normandie médiévale. Il travaille au développement d’outils informatiques permettant, au moyen du langage XML-TEI, l’édition critique des corpus de chartes médiévales sur double support, papier et numérique, en particulier à travers le projet E-cartae. Il coordonne l’entreprise d’édition des actes des évêques normands du Moyen Âge central.

© Presses universitaires de Caen, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540