Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Autour de Lanfranc (1010-2010)

 | 
Julia Barrow
, 
Fabrice Delivré
, 
Véronique Gazeau

Figures de la réforme, milieux réformateurs (I)

Hildebert de Lavardin, un administrateur avisé du diocèse du Mans (1096-1125)

Richard E. Barton

Résumé

Si l’évêque du Mans Hildebert de Lavardin (1097-1125) est connu pour avoir été un théologien, un poète et un auteur de lettres, il doit être également considéré comme un ami et un collaborateur actif du mouvement réformateur grégorien. Il participa à la plupart des grands conciles de réforme et appliqua leurs décrets dans son diocèse. Plus significative encore est la mise en place d’une administration rigoureuse de son diocèse. Pendant son épiscopat, le nombre d’archidiacres fut fixé à quatre, chacun d’entre eux ayant la responsabilité d’une circonscription géographique délimitée. En outre, il existait à la date de 1120 trois niveaux d’administration diocésaine (archidiacres, archiprêtres et doyens ruraux), autant d’indices de l’implication d’Hildebert dans la réforme.

In addition to his well-known status as a theologian, poet, and letter-writer, Hildebert of Lavardin, bishop of Le Mans (1097-1125), has to be considered as a friend and active participant in the Gregorian reform movement. Hildebert attended most of the important reform councils of the period, and implemented the reform decrees in his diocese. More significantly, Hildebert put in place the strict administration of his diocese. During his episcopate, the number of archdeacons for the diocese was fixed at four, each being responsible for a fixed geographically distinct area. Furthermore, by 1120 a tripartite level of diocesan administration (archdeacons, archpriests, and rural deans) was in place, providing evidence of Hildebert’s commitment to reform.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Parmi les nombreuses réussites de Lanfranc sur le plan intellectuel, monastique et pédagogique, il ne faut pas ignorer le fait qu’il a orchestré des changements fondamentaux dans l’organisation et l’administration de l’Église d’Angleterre, surtout en mettant en place l’office d’archidiacre et celui d’archiprêtre, ainsi que les synodes à la manière normande et les canons pseudo-isidoriens2. Selon Cowdrey, Lanfranc entendait corriger la moralité des hommes et affirmer le rôle de l’Église3. Si nous considérons l’importance de ces réformes et les liens qu’elles ont avec les programmes de réforme qui viennent de Rome dans la deuxième moitié du XIe siècle, il est peut-être tentant de porter des jugements rapides sur la situation des Églises normande et française, que l’on considère comme plus avancées ou au moins plus ordonnées que l’Église d’Angleterre. Je voudrais sout...

Auteur

Richard Barton est Associate Professor of History at the University of North Carolina à Greensboro aux États-Unis. Il est l’auteur de Lordship in the County of Maine, c. 890-1160 (The Boydell Press, 2004) et de nombreux articles sur le monde anglo-normand, Orderic Vital et l’histoire des émotions.

© Presses universitaires de Caen, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540