Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Autour de Lanfranc (1010-2010)

 | 
Julia Barrow
, 
Fabrice Delivré
, 
Véronique Gazeau

La réforme : concepts, terminologie et médiations documentaires

L’héritage intellectuel de Lanfranc revisité

Toivo J. Holopainen

Résumé

Dans l’histoire de la philosophie et de la théologie, Lanfranc est connu pour son implication dans la controverse eucharistique avec Bérenger de Tours, pour ses idées sur la méthode théologique et pour son rôle comme maître d’Anselme. La source cruciale d’information pour tous ces sujets est le traité De corpore et sanguine Domini que Lanfranc a publié vers 1063. Cette communication propose une réévaluation radicale de l’héritage intellectuel de Lanfranc sur la base d’une nouvelle lecture du De corpore. Il s’agit d’un traité fortement rhétorique et il est très probable que les idées doctrinales et méthodologiques qui y sont exprimées aient été en grande partie déterminées par des considérations rhétoriques et par les exigences du contexte de la dispute. Il est également possible que l’attribution du De corpore à Lanfranc ait été un instrument rhétorique ou, à tout le moins, que Lanfranc ait reçu une aide substantielle dans la composition du traité. Si l’hypothèse était juste, le De corpore n’aurait qu’une valeur restreinte comme source de connaissance des idées originales de Lanfranc. Il deviendrait tout aussi nécessaire de reconsidérer le rôle de Lanfranc dans la formation intellectuelle d’Anselme.

In the history of philosophy and theology, Lanfranc is known for his involvement in the Eucharistic controversy with Berengar of Tours, for his ideas on the method of Theology and his role as Anselm’s teacher. The crucial source of information for all these issues is the treatise De corpore et sanguine Domini that Lanfranc published ca. 1063. This paper advocates a radical reappraisal of Lanfranc’s intellectual heritage on the basis of a new reading of De corpore. De corpore is a highly rhetorical treatise, and there is a very real possibility that the doctrinal and methodological ideas expressed in it were largely determined by rhetorical considerations and the contextual requirements of the debate. There is also the possibility that the attribution of De corpore to Lanfranc was a rhetorical device or that at least he received substantial help in the writing of the treatise. If this hypothesis is correct, De corpore has only limited value as a source for Lanfranc’s genuine views and we also have to reconsider Lanfranc’s role in Anselm’s intellectual formation.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

La contribution intellectuelle de Lanfranc et l’héritage qu’il a laissé sont généralement décrits en termes très positifs1. Dans sa jeunesse, Lanfranc fit une carrière de professeur en arts libéraux. Devenu prieur du Bec, il assura par moments des revenus au monastère en dirigeant une école ouverte aux étudiants extérieurs. Lanfranc enseigna les arts libéraux et, par la suite, les Écritures saintes. L’école devint assez célèbre en Normandie et parvint même à attirer des étudiants étrangers. La carrière intellectuelle de Lanfranc atteignit son sommet, semble-t-il, entre 1059 et 1063. Lanfranc composa son œuvre principale, le traité sur l’eucharistie De corpore et sanguine Domini et l’école du Bec était alors florissante. Par la suite, l’activité intellectuelle de Lanfranc déclina. Il se rendit à Caen, à la tête de l’abbaye Saint-Éti...

Auteur

Toivo J. Holopainen est docteur en théologie de l’université d’Helsinki, où il enseigne depuis 1995, ainsi qu’à l’Académie de Finlande. Il est docent en theological ethics et philosophie des religions depuis 2000. Il a publié Dialectic and Theology in the Eleventh Century (Brill, 1996) qui porte notamment sur les écrits de Jean Duns Scot. Ses travaux actuels portent sur le Proslogion d’Anselme.

© Presses universitaires de Caen, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540