Version classiqueVersion mobile

Compositions et recompositions du lien social en Irlande

 | 
Anne-Catherine Lobo

Dynamiques contemporaines

Les fans de U2 : construction d’un lien social à travers la musique rock

Visnja Cogan

Résumé

Dans son livre Rites, code et culture rock : un art de vivre communautaire, le sociologue Bertrand Ricard tente de répondre à la question suivante : quel pourrait être le fondement du lien social chez les jeunes dans une société en crise ? Il prend pour exemple le rock et les groupes amateurs, « au travers des codes et des rituels qui régissent ces groupes ». Cet article se propose de déplacer cette notion de lien social des groupes de rock vers les fans du genre qui représentent l’élément fondamental et fondateur du succès d’un groupe. Les fans de U2 sont un parfait exemple de cette force fédératrice que représente un groupe de rock. U2 peut en effet être vu comme un groupe unificateur qui permet aux fans de tisser des liens entre eux. Le groupe est également, grâce à ses origines, un lien entre l’Irlande et les fans étrangers, qui se découvrent souvent un intérêt pour le pays.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans son ouvrage intitulé Rites, code et culture rock : un art de vivre communautaire1, le sociologue Bertrand Ricard prend l’exemple du rock et des jeunes groupes amateurs comme fondement du lien social dans une société en crise, au travers des codes et des rituels qui les régissent. Cet article, qui repose en partie sur une recherche empirique, propose d’étendre l’idée du lien social créé par le rock en l’appliquant aux fans2, et plus particulièrement aux fans de U2. Le sociologue Roy Shuker donne du statut de fan la définition suivante :

Fandom is a complex phenomenon, related to the formation of social identities, especially sexuality. An active process, fandom offers its participants membership of a community not defined in traditional terms of status3.

Les fans d’un groupe de rock appartiennent en effet à une communauté bien spécifique et sont l’élé...

© Presses universitaires de Caen, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search