Version classiqueVersion mobile

L’apprentissage du métier d’enseignant

 | 
Pablo Buznic-Bourgeacq
, 
Laetitia Gérard

Constructions implicites dans l’apprentissage du métier d’enseignant

La référence enseignante comme outil d’analyse des implicites et de la dimension informelle du métier d’enseignant

Frédéric Heuser

Résumé

Cet article se propose d’étudier, à partir de trois études de cas singulières, en quoi une pratique enseignante en EPS renvoie à une référence pour connaître sa fonction dans la transmission des savoirs. Notre objectif vise à rechercher les traces de la référence de l’enseignant, extraite de l’analyse des écarts entre le savoir à enseigner, le savoir enseigné et le savoir évalué, dans le but d’inférer et de présenter la référence enseignante comme outil d’analyse des implicites et de la dimension informelle du métier d’enseignant. La méthodologie découle d’une étude didactique clinique, au cas par cas et in situ. Le corpus est constitué de l’analyse des verbatims des enseignants sur la première et la dernière séance d’un cycle de karaté en EPS, ainsi que des entretiens ante-séance, post-séance et d’après-coup. Les résultats montrent la singularité de la référence enseignante qui donne des pistes de compréhension des raisons de ce que transmet le sujet enseignant et permet d’expliciter la part d’insu et d’implicite importante qui se révèle dans le processus d’enseignement.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Notre objet de recherche s’inscrit dans le champ de la didactique clinique de l’EPS et est fondé sur une option clinique qui va rendre compte de ce qui est accidentel, contingent. Pour André Lalande, « est contingente toute coïncidence qui n’est ni constante ni même générale »1. Ainsi, l’étude clinique va servir à interroger le rapport singulier qu’entretient l’enseignant aux savoirs qu’il choisit d’enseigner, pour en rendre compte. Face à la contingence fondamentale de l’épreuve d’enseignement, chaque enseignant élabore des savoirs qui s’actualisent au fur et à mesure de l’adaptation de l’enseignant aux incertitudes de la classe et des élèves. L’approche clinique en didactique s’appuie sur une ...

Auteur

Frédéric Heuser est docteur en sciences de l’éducation (didactique des disciplines scientifiques), chercheur associé à l’UMR EFTS de l’université de Toulouse. Ses recherches portent sur la référence enseignante, dans le cadre de l’enseignement des activités de combat (karaté, self-défense) en éducation physique et sportive.

© Presses universitaires de Caen, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search