Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le mouvement Freinet : du fondateur charismatique à l’intellectuel collectif

 | 
Henri Peyronie

La Pédagogie Freinet : quels effets sociaux et humains ?

Quelles traces de leur scolarité chez des adultes, anciens élèves de classes Freinet ?

Note de l’éditeur

La version initiale de ce texte est parue dans Freinet, 70 ans après. Une pédagogie du travail et de la dédicace ? (Actes du colloque de Caen, 23 octobre 1996), H. Peyronie (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen, 1998, p. 107-137 (2e édition : ibid., 2000).

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Vouloir repérer, chez des adultes, les traces d’un fragment de scolarité vécue dans une école pratiquant les techniques Freinet est une idée à la fois séduisante et déraisonnable. C’est une idée séduisante, car la Pédagogie Freinet a l’ambition de contribuer à construire des hommes et des femmes sensiblement différents de ce que sont censées faire les pédagogies dominantes ; il est donc tentant de se demander ce qu’il reste, chez des adultes, des dispositifs et des processus de socialisation originaux qu’ils ont rencontrés lors de la scolarisation dans ces classes. Dans les années 1970, Guy Avanzini et Marc Ferrero l’avaient bien noté, quand ils avaient réalisé une « comparaison entre les techniques Freinet et les méthodes traditionnelles d’enseignement », au moment de la sortie de l’école primaire : évaluer les effets des techniques Freinet immédiatement à la sortie de l’école, et non quelques années plus tard, c’est ignorer l’ambition qu’a cette pédagogie de développer des « poten...

© Presses universitaires de Caen, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540