Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le groupe d’Éducation nouvelle d’Eure-et-Loir et l’essor du mouvement Freinet (1927-1947)

 | 
Josette Ueberschlag

L’essor du mouvement Freinet

Des réseaux pour une dynamique de changement

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

C’est tous ensemble, éducateurs du peuple, que, parmi le peuple, dans la lutte du peuple, nous réaliserons l’école du peuple.
Freinet1

Freinet a vite compris qu’il ne pourrait faire aboutir ses idées révolutionnaires, politiques et sociales : réaliser l’école du peuple, sans avoir recours à un réseau de militants et à une communauté coopérative. Le mouvement Freinet a vu le jour le 7 août 1927 à Tours dans le cadre du congrès annuel de la Fédération syndicale unitaire FUE. Ce jour-là, des collègues utilisateurs ou non d’une imprimerie sont venus pour écouter cet instituteur d’un petit village de Provence dont le nom apparaissait souvent dans la presse syndicale. « Ce congrès à Tours eut en réalité une importance considérable pour le mouvement de l’Imprimerie à l’École »2, écrira Élise Freinet vingt ans plus tard.

C’était vraiment la première fois que Freinet prenait un contact aussi large et profond avec [ses collègues instituteurs] qu’il ne connaissait pour la plupart que par correspo...

© Presses universitaires de Caen, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540