Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le groupe d’Éducation nouvelle d’Eure-et-Loir et l’essor du mouvement Freinet (1927-1947)

 | 
Josette Ueberschlag

Au temps du Front populaire

Politique culturelle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Prolongation de la scolarité obligatoire

Une des premières mesures prises par le gouvernement du Front populaire est de prolonger d’un an la scolarité obligatoire (loi du 9 août 1936 suivie de la circulaire d’application du 30 octobre 1936). Ainsi 220 000 jeunes de 13 à 14 ans, soit les 7/8 d’une classe d’âge1, bénéficient d’une année supplémentaire pour se préparer à la vie active après le certificat d’études, les autres étant des adolescents poursuivant des études dans le second degré. Comme l’application de cette réforme prend effet dès la rentrée 1936, le ministère laisse la première année aux instituteurs « toute liberté d’initiative pour assurer auprès des jeunes, compléments d’instruction et aide à leur orientation professionnelle »2 sous contrôle des recteurs et des inspecteurs.

Le GEN marseillais se propose pour recenser les expériences concernant cette prolongation de la scolarité. Or, Freinet impatient ne souhaite pas attendre la fin de la concertation pour se prononcer. Sa...

© Presses universitaires de Caen, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540