Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Écrivaines irlandaises ∙ Irish Women Writers

 | 
Bertrand Cardin
, 
Sylvie Mikowski

Introduction

Bertrand Cardin et Sylvie Mikowski

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Est-il légitime de regrouper dans un même ouvrage des études portant sur différents auteurs sous prétexte qu’elles sont toutes des femmes irlandaises ? La littérature a-t-elle un sexe, ou du moins un genre ? Peut-elle être datée d’une certaine époque, ou correspondre à une nationalité distincte ? En France, patrie du structuralisme, où l’on a porté aux nues le formalisme russe, et où l’on a déclaré « la mort de l’auteur »1, l’étude textuelle détachée du contexte de production de l’œuvre littéraire a été érigée en une sorte de religion, souvent intolérante de toute autre approche, attitude dont les excès ont d’ailleurs été parfois soulignés, par exemple par Terry Eagleton2 ou Antoine Compagnon3. Les études de genre, que plus personne ne songe à remettre en cause dans les pays anglo-saxons, où elles sont inscrites dans les cursus universitaires, sous le nom de « gender studies », sont considérées avec suspicion de ce côté de la Manche et de l’Atlantique, de même que les études culture...

Auteurs

Bertrand Cardin est professeur des universités dans les départements d’anglais et de langues étrangères appliquées de l’université de Caen Basse-Normandie. Spécialiste de littérature irlandaise contemporaine en prose, il est l’auteur de Lectures d’un texte étoilé. “Corée” de John McGahern (Paris, L’Harmattan, 2009) et de Miroirs de la filiation. Parcours dans huit romans irlandais contemporains (Caen, Presses universitaires de Caen, 2005). Il a codirigé avec Claude Fierobe l’ouvrage Irlande, écritures et réécritures de la famine (Caen, Presses universitaires de Caen, 2007) et a écrit de nombreux articles pour des revues scientifiques françaises ou étrangères.

Sylvie Mikowski est professeur à l’université de Reims Champagne-Ardenne où elle enseigne principalement la littérature irlandaise. Son doctorat, obtenu à l’université de Caen (1995), portait sur les romans de John McGahern, et son habilitation à diriger des recherches sur le roman irlandais contemporain. Parmi ses publications, on peut citer Irlande : l’épreuve de l’étranger (numéro spécial de la revue Sources, 2003), Ireland : Zones and Margins (numéro spécial de la revue Études irlandaises, 2004), Le roman irlandais contemporain (Caen, Presses universitaires de Caen, 2004), The Book in Ireland (avec Jacqueline Genet et Fabienne Garcier, Newcastle, Cambridge Scholars Press, 2007), History and Memory in France and in Ireland (Reims, Épure, 2011). Elle a également publié de nombreux chapitres d’ouvrages collectifs, en anglais ou en français, sur divers écrivains irlandais contemporains, dont Robert McLiam Wilson, Patrick McCabe, Joseph O’Connor, Deirdre Madden, Colum McCann, Sebastian Barry, etc. Elle est actuellement en charge de la section littérature de la revue Études irlandaises.

© Presses universitaires de Caen, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540