Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'élevage en Normandie, étude géographique. Volume II

 | 
Armand Frémont

Quatrième partie. Les Marchés des Produits de l'Élevage Normand

Chapitre II. Le marché du bétail et de la viande bovine

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les départements normands, à l’exception de l’Eure, se classent parmi les douze premiers départements français producteurs de viande de bœuf. D’après l’A.N.E.R.A., en 1965, la production de gros bovins représente 18 % des produits bruts agricoles en Normandie. La proportion s’élève même à 26 % dans le département de l’Orne. Si on ajoute la commercialisation des veaux (5 % du produit brut), le marché de la viande bovine enveloppe 23 % des produits bruts agricoles en Normandie, soit une somme approximative de 800 millions de francs. Seule, la production laitière dépasse ces chiffres1.

Le marché du bétail et de la viande bovine constitue donc un des deux piliers économiques sur lesquels repose l’élevage normand. Il s’agit, on le sait, d’un marché particulièrement complexe qui a suscité depuis quelques années de nombreuses études à l’échelle nationale. Le prix du « beefsteack » dont les Français sont devenus de gros consommateurs prend de nos jours une valeur aussi symbolique que le cour...

© Presses universitaires de Caen, 1968

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter