Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Un historien dans ses lendemains : Pierre Chaunu

Symposia

Éditeur : Presses universitaires de Caen

Lieu d’édition : Caen

Publication sur OpenEdition Books : 25 novembre 2022

Collection : Symposia

Année d’édition : 2021

Nombre de pages : 334


Présentation

Faut-il encore lire les historiens disparus ? Le cas de Pierre Chaunu est intéressant car l’homme a marqué pendant un demi-siècle des générations d’historiens et touché un public important. Depuis sa position centrale dans l’establishment, à la Sorbonne, chez les éditeurs, et jusqu’à l’Académie des sciences morales et politiques et au Figaro, son rayonnement a été considérable. Or, ce livre est composé surtout de textes d’historiens n’ayant pas connu Pierre Chaunu : l’interrogation porte ainsi sur la pérennité et la caducité des idées que l’on produit. Celles de Pierre Chaunu se sont transformées, perpétuées, et périmées au gré des grandes mutations politiques, techniques et culturelles de la fin du XXe siècle et durant le premier quart du XXIe siècle. Reflets du temps qui passent, des modes intellectuelles et de la permanence des angoisses de l’historien face à ses propres regards sur le passé, ces contributions – loin d’une hagiographie – éclairent d’un jour nouveau la manière dont l’historien compose l’histoire…


Sommaire

Denis Crouzet et Alain Hugon

Introduction

De l’histoire hispanique à l’histoire hémisphérique

De la démographie historique à l’anthropologie religieuse

Des concepts en histoire

De l’histoire quantitative et sérielle à l’histoire culturelle

Emmanuel Laurentin

Interviewer Pierre Chaunu

Isabelle Lacoue-Labarthe

Pierre Chaunu, homo ego-historicus

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.