Version classiqueVersion mobile

Les deux Irlandes et la diaspora

 | 
Anne Groutel

Remerciements

Texte intégral

1Je tiens tout d’abord à exprimer ma profonde gratitude au pôle Vie économique (ex-CERVEPAS) du Center for Research on the English-Speaking World (CREW, université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) qui a offert au fil des ans un cadre de discussion et de réflexion stimulant, dynamique et chaleureux. Je tiens à adresser mes plus vifs remerciements à Madame la professeure émérite Martine Azuelos, fondatrice du CERVEPAS, pour son regard avisé et bienveillant et l’aide qu’elle m’a apportée dans les dernières étapes de la préparation de cet ouvrage. Un grand merci à tous les membres de l’équipe, en particulier à Madame la professeure émérite Valérie Peyronel qui m’a suggéré et permis d’intégrer l’équipe et à Jacques-Henri Coste dont les travaux ont éveillé mon intérêt pour le rôle des diasporas dans le cadre entrepreneurial.

2J’exprime également toute ma reconnaissance à l’équipe CREW et au groupement d’intérêt scientifique Études irlandaises : réseaux et enjeux (EIRE) pour la participation financière qu’ils ont apportée à la publication de ce livre.

3Je remercie vivement Monsieur le professeur Christophe Gillissen et l’Équipe de recherches interdisciplinaires sur les îles Britanniques, l’Irlande et l’Amérique du Nord (ERIBIA) de l’université de Caen Normandie pour la caution scientifique qu’ils ont apportée à ce projet et qui a rendu possible sa publication.

4Je suis également redevable à Grainne O’Keeffe-Vigneron qui partage mon intérêt scientifique pour la diaspora irlandaise et qui a gentiment accepté de préfacer cette monographie.

5Mes pensées vont aussi à mes amis chers qui font partie de cette immense diaspora irlandaise et qui m’ont fait toucher du doigt la complexité de la relation intime qu’ils entretiennent avec la terre de leurs ancêtres.

6Je n’oublierai pas de remercier mon amie Christine Baldy qui, toutes ces années durant, m’a apporté son soutien indéfectible lors de mes séjours de recherche en Irlande du Nord.

7Enfin, rien n’aurait été possible sans la patience et la compréhension de mes fils Corentin et Florian à qui cet ouvrage est dédié.

© Presses universitaires de Caen, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search