Version classiqueVersion mobile

L’IRA provisoire, de la violence armée au désarmement

 | 
Lison Ducastelle

Première partie. La violence armée (1969-1972)

Chapitre II : La violence comme seule alternative

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Deux approches s’opposent pour expliquer l’origine de la violence : l’une est centrée sur l’individu et la présente comme une tendance « naturelle » de l’être humain, qu’il doit apprendre à maîtriser ; l’autre lui donne une origine sociale. Konrad Lorenz, biologiste et zoologiste autrichien du début du XXe siècle, et Sigmund Freud, inventeur de la psychanalyse, comptent parmi les théoriciens qui se fondent sur une origine biologique de la violence. Cette approche a prévalu jusqu’aux années 1960, pour faire place ensuite à une approche sociologique qui, sans toujours rejeter la réalité d’un facteur biologique, donc d’une disposition naturelle de l’homme à devenir violent, fonde l’origine de la violence sur un sentiment de frustration généré par la société. Dans ce second chapitre, il s’agit de comprendre les principaux mécanismes de la violence, en déterminant dans quelle mesure les différentes théories sur ses origines s’appliquaient à la situation de la fin des années 1960 en Irlan...

© Presses universitaires de Caen, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search