Version classiqueVersion mobile

L’IRA et le conflit nord-irlandais

 | 
Agnès Maillot

Chapitre IV

Le processus de paix

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La mise au point d’une dynamique de la paix

Les prémices du processus

L’une des caractéristiques les plus remarquables du processus de paix nord-irlandais est sans aucun doute sa résilience1. Il a survécu à nombre d’écueils, que les principaux protagonistes ont su surmonter, même si parfois la situation semblait atteindre un point de non-retour. Amorcé à la fin des années 1980 avec le dialogue entre le leader nationaliste John Hume et le républicain Gerry Adams, mais également avec les diverses initiatives et tentatives de pourparlers lancées par le ministre chargé de l’Irlande du Nord, Peter Brooke, il fut caractérisé par une série d’événements très soigneusement « chorégraphiés » pour reprendre l’expression d’un politologue britannique2. Son point culminant fut la signature de l’accord du Vendredi saint, en 1998, même si la route à parcourir pour tous les participants, et pour les gouvernements irlandais et britanniques, allait s’avérer tout aussi sinueuse dans les années suivantes....

© Presses universitaires de Caen, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search