Version classiqueVersion mobile

L’IRA et le conflit nord-irlandais

 | 
Agnès Maillot

Chapitre III

La longue guerre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La lutte des prisonniers

Prisonniers politiques ou de droit commun ?

La lutte des républicains irlandais pour la réunification de leur pays a été essentiellement militaire et politique. Cependant, au fil des ans, une troisième stratégie s’est développée : le combat dans les prisons, tradition bien ancrée dans leur histoire, par la force des choses. Car le volontaire de l’IRA, de par son statut et de par le type d’activités qu’il menait, était constamment exposé à l’arrestation, à la détention ou à l’emprisonnement1.

La prison ne signifiait pas uniquement la réclusion, momentanée ou définitive. Elle permettait d’alimenter le culte du martyr et du sacrifice. Si pour les autorités il s’agissait de mettre à l’écart certains éléments « indésirables », elle n’équivalait en aucun cas, pour les membres de l’IRA, à la fin de la résistance à « l’occupant ». Au contraire, elle devenait un lieu de politisation, de réflexion, et un outil de propagande puissant. Le XXe siècle a été ponctué de noms d...

© Presses universitaires de Caen, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search