Version classiqueVersion mobile

L’IRA et le conflit nord-irlandais

 | 
Agnès Maillot

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En août 2015, un ancien membre de l’IRA, Kevin McGuigan, cinquante-trois ans, fut abattu devant chez lui dans un quartier de Belfast. Quelques mois auparavant, le 5 mai, une figure locale de l’IRA, Gerald « Jock » Davidson, quarante-sept ans, avait lui aussi été assassiné à Belfast. De toute évidence, ces meurtres étaient liés : les hommes se connaissaient bien, ayant tous deux appartenu à l’IRA, jusqu’à ce qu’un différend ne les sépare. Selon la police nord-irlandaise, le deuxième homme avait été tué en représailles. Cet épisode venait se rajouter à la liste des assassinats liés aux anciens paramilitaires, encore fréquents en Irlande du Nord1, à un détail près : cette fois-ci, selon le chef de la police, c’était l’IRA qui en était responsable.

Cette nouvelle plongea le monde politique irlandais dans la confusion. L’IRA provisoire (Provisional Irish Republican Army), ennemie numéro un des autorités politiques, policières et militaires pendant trente ans, était censée avoir disparu. E...

© Presses universitaires de Caen, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search