Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les chevaux : de l’imaginaire universel aux enjeux prospectifs pour les territoires

 | 
Éric Leroy du Cardonnoy
, 
Céline Vial

Le renouveau des usages des chevaux

La Commission des chevaux territoriaux en France

De l’innovation à la réalité

The Territorial Horse Committee in France: From Innovation to Reality

Olivier Linot

Résumé

Trouville-sur-Mer fut une des premières communes de France à faire appel au cheval pour remplir des missions de service public : ramassage des déchets, transport scolaire, etc. En tant que directeur général des services de la ville, je témoignerai de cette expérience et de ses conséquences sur la ville, en termes économiques, écologiques, sociaux, de communication, mais aussi de « pacification urbaine ». Le cheval permet de réinterroger les pratiques dans un objectif d’amélioration de l’espace urbain. Cette expérience est aujourd’hui partagée avec d’autres communes grâce à la création de la Commission nationale des chevaux territoriaux, qui permet d’échanger sur les difficultés rencontrées et les bonnes pratiques.

Trouville-sur-Mer was one of the first towns in France to use the horse to fulfil public service missions: waste collection, school transportation, etc. As Director General of the municipal services, my aim here is to highlight this experience and the consequences it has had on my town, not only in economic, ecological, social, communication terms but also in those of “urban pacification”. Use of the horse has led to a re-examination of our practices with the objective to improve the urban area. Today, we can share our experience with other municipalities through the creation of the National Territorial Horse Commission, which provides an opportunity to discuss issues, challenges and good practices.

Note de l’éditeur

Texte établi en collaboration avec Éric Leroy du Cardonnoy et Céline Vial.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

En tant que directeur général des services de la ville de Trouville-sur-Mer et président de la Commission nationale des chevaux territoriaux2, je présenterai ce qui a été fait à Trouville-sur-Mer concernant le cheval territorial3 et les réflexions que ce projet a déclenchées. Commençons tout d’abord par donner une définition du cheval territorial : il s’agit de la mise en place de services hippomobiles par une collectivité locale ou territoriale afin d’apporter une solution à certaines missions de service public. La dénomination « cheval territorial » vient du fait que les employés dans ce domaine sont des agents territoriaux. À Trouville-sur-Mer, l’initiative de cette démarche s’inscrivait dans une volonté d’amélioration urbaine, d’amélioration de la relation du citoyen à la gestion différenciée des ordures ménagères. L’ouverture vers le cheval ne s’est faite que dans un second temps, grâce à des réflexions autour de la « pacification de l’espace urbain ».

La ville est p...

Auteur

Directeur général des services de la ville de Trouville-sur-Mer
Président de la Commission nationale des chevaux territoriaux (2011-2014)

 

Olivier Linot est directeur général des services de la ville de Trouville-sur-Mer et a été, entre 2011 et 2014, président de la Commission nationale des chevaux territoriaux, dont il est l’un des fondateurs avec plusieurs collègues cadres des mairies utilisatrices.

© Presses universitaires de Caen, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540