Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les chevaux : de l’imaginaire universel aux enjeux prospectifs pour les territoires

 | 
Éric Leroy du Cardonnoy
, 
Céline Vial

Préface

Un colloque sur le cheval à Cerisy : un parcours d’obstacles pour une rencontre fertile

Édith Heurgon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’origine de cet ouvrage, une démarche d’une dizaine d’années (2006-2017) qui, d’une demande politique d’organiser un colloque sur les enjeux territoriaux des chevaux, a conduit à une rencontre réunissant au château de Cerisy une grande variété d’acteurs afin de conduire un débat prospectif dont ces actes sont le fruit.

Dans cette préface, en tant que directrice du Centre culturel international de Cerisy (CCIC), je retracerai les principales étapes du « parcours d’obstacles » qui ont conduit à la mise en œuvre d’un projet parfois jugé comme chimérique.

Précisons d’abord les spécificités des colloques qui, depuis 1952, poursuivent en Normandie l’aventure culturelle initiée en Bourgogne dès 1910 avec les décades de Pontigny1. D’une part, un colloque de Cerisy propose des modalités d’accueil (longue durée, séjour résidentiel, qualité de l’accueil) dans un lieu propice au débat. « Oasis de décélération »2, le château normand offre le temps d’échanges approfondis, non seulement lors des ...

Auteur

Prospectiviste
Directrice du Centre culturel international de Cerisy

 

Édith Heurgon assure la direction du Centre culturel international de Cerisy, poursuivant ainsi l’aventure culturelle et familiale de Pontigny-Cerisy, désormais séculaire. Docteure en mathématiques appliquées, elle a fait toute sa carrière professionnelle, de 1968 à 2004, à la Régie autonome des transports parisiens (RATP) où elle a exercé des fonctions dans les domaines de la formation, de la prospective, de la recherche et du développement territorial. Elle poursuit des activités de conseil en « prospective du présent », démarche qu’elle a contribué à développer et qui fait l’objet de nombreux colloques de Cerisy, dont les plus récents portent sur les jardins.

© Presses universitaires de Caen, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540