Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Normands en Méditerranée aux xie-xiie siècles

 | 
Pierre Bouet
, 
François Neveux

3e partie : les Normands et la culture

Les Normands : le nouveau peuple élu

Pierre Bouet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Présenter les Normands comme « le nouveau peuple élu », c’est évoquer de façon quelque peu provocante les aspects idéologiques de l’impérialisme normand. Les princes normands n’ont pas été seulement des chefs militaires courageux et intelligents. Victorieux sur les champs de bataille, ils ont su, à la différence d’Hannibal, profiter de leurs victoires et créer des principautés ou des royaumes aux structures stables et originales. Mais ils ont fait davantage. Ils ont incité des clercs à prendre la plume pour imposer une image séduisante de leur personne et pour démontrer la légitimité de leurs conquêtes.

 

L’expansion normande coïncide, de ce fait, avec une floraison extraordinaire d’ouvrages historiques. La conquête de l’Angleterre a, d’abord, suscité la publication de trois ouvrages importants, au lendemain de la bataille de Hastings. Gui, évêque d’Amiens et chapelain de la reine Mathilde, a composé, dès 1067, un Carmen sur la bataille de Hastings1. Guillaume, un moine de Jumièges, a...

Auteur

Université de Caen

© Presses universitaires de Caen, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540