Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Composition de la Eyrbyggja Saga

 | 
Jean-Pierre Mabire

Avant-propos

Texte intégral

1L'art de la composition de la Eyrbyggja saga, qui constitue le centre de cette étude, n'y est pas abordé dès les premières pages. Le lecteur s'en étonnera peut-être : qu'il me soit donc permis de m'expliquer sur ce point. Comme il m'a été conseillé, j'ai pris le mot « composition » dans son sens le plus large. D'autre part, j'ai pensé qu'il serait difficile d'apprécier l'art de cette composition si l'on ignorait tout des éléments qui forment la matière de la Eyrbyggja saga. C'est pourquoi j'ai consacré toute la première partie de cette étude à un examen approfondi des multiples problèmes touchant de près ou de loin à la composition de cette saga.

2Dans une courte introduction, j'ai esquissé le cadre de la Eyrbyggja et présenté les principaux personnages de cette saga ; j'ai ensuite tenté d'éclairer la question de la genèse des sagas, puis je me suis penché sur l'étude des sources de la Eyrbyggja. Enfin, j'ai fait précéder l'analyse de l'art de la composition d'un rapide portrait de l'auteur anonyme de notre saga.

3J'ose espérer être parvenu à montrer la progression du plan de cette étude, et je souhaite que ce modeste travail d'un débutant puisse concourir à faire connaître et apprécier à sa juste valeur une des plus belles sagas islandaises.

© Presses universitaires de Caen, 1971

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter