Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Normands en Méditerranée aux xie-xiie siècles

 | 
Pierre Bouet
, 
François Neveux

Introduction : les grandes étapes de l'établissement des Normands en Italie du Sud et en Sicile

1100-1194 : le Royaume normand

François Neveux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les paradoxes de la réussite normande

À l’aube du XIIe siècle, les Normands sont maîtres depuis une vingtaine d’années déjà de l’Italie du Sud et de la Sicile. Certes, leur entreprise de conquête a été longue puisqu’elle s’est étalée sur près de 80 ans. Mais elle a été l’œuvre d’un tout petit groupe d’immigrants. On a pu évaluer leur nombre à quelques centaines par an pendant un siècle, de 1020 à 1120 environ. La réussite normande est donc paradoxale et elle ne peut s’expliquer que par une série de facteurs complexes.

Ils ont d’abord fait montre d’une incontestable supériorité militaire. En effet, la cavalerie lourde est au XIe siècle l’élément décisif sur les champs de bataille. C’est vrai dans tout l’Occident depuis l’époque carolingienne. Mais, à cet égard, l’Italie du Sud est en retard sur le royaume de France ou sur le Saint-Empire. Or, les Normands démontrent leur maîtrise dans ce mode de combat, même par rapport aux chevaliers allemands. Grâce à leur suprématie militaire, les N...

Auteur

Université de Caen

© Presses universitaires de Caen, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540