Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Images de la contestation du pouvoir dans le monde normand (xe-xviiie siècle)

 | 
Catherine Bougy
, 
Sophie Poirey

Les Normands face à la centralisation française (xviie-xviiie siècle) : contestation ou résignation ?

Une république normande ? La dernière conspiration politique importante du règne de Louis XIV

Olivier Tréhet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La conspiration du chevalier de Rohan, puisque tel est son nom, qui eut lieu en 1674, fut la dernière tentative de soulèvement d’une province, la Normandie, contre le pouvoir royal au XVIIe siècle. Les premières études historiques sur cette affaire ont été menées par Pierre Clément dès le Second Empire1. Mais déjà, en 1837, Eugène Sue avait publié son roman Latréaumont, du nom du principal conjuré2. Bien documenté, il reprenait l’essentiel des faits et des personnages de cette conjuration, sans même en changer les noms. Vers la fin du XIXe siècle, Alfred Maury s’intéresse aussi à cette affaire3. Puis c’est Claude Derblay qui publie en 1945 la deuxième étude sérieuse sur cette conspiration, à laquelle il consacre un livre entier4. Enfin, plus récemment, et dans le cadre d’une historiographie tournée vers le pouvoir et la pensée politique en France, quelques articles sont parus dans les années 1990 qui, sans découvrir de nouvelles sources, ont essayé du moins d’en renouveler l’approch...

© Presses universitaires de Caen, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540