Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Frédéric II (1194-1250) et l'héritage normand de Sicile

 | 
Anne-Marie Flambard Héricher

Avant-propos

Anne-Marie Flambard Héricher

Note de l’éditeur

Conformément à l’usage en vigueur dans les publications de l’École française de Rome, les éditeurs ne sont pas mentionnés dans les références bibliographiques.

Texte intégral

1Stupor Mundi pour ses contemporains, Frédéric II de Hohenstaufen n’a cessé d’être un sujet d’attentions et de controverses qui se sont cristallisées en une série de mythes opposés. L’image du roi et empereur souabe : politicien, législateur, mécène, naturaliste et homme de lettres, s’est développée sur un fond de visions épiques et merveilleuses liées aux splendeurs de la cour sicilienne et à la majesté des châteaux. Son œuvre politique n’est pas moins controversée : on a fait de lui tour à tour l’Antéchrist et le Messie, le pourfendeur des hérétiques et l’adversaire de la papauté. Le colloque scientifique réuni du 25 au 28 septembre 1997 au château de Cerisy-la-Salle visait à mettre en lumière, dans les domaines politique, législatif, économique, scientifique et culturel, les attaches privilégiées de Frédéric II avec la culture et le royaume normands hérités de Constance de Hauteville sa mère, fille de Roger II roi de Sicile et descendante de Tancrède de Hauteville.

2La majorité des ouvrages consacrés à Frédéric II sont rédigés en allemand ou en italien, quelques-uns, plus rares, en anglais, peu ont été traduits en français et peu émanent d’auteurs francophones : le livre tiré de ce colloque international vient donc combler une importante lacune rendant accessibles à un large public les données des recherches récentes, qu’elles aient été conduites en Italie, en Allemagne, en Angleterre ou en France. Après une brève biographie de l’empereur, l’ouvrage montre le regard que jette le souverain sur son temps, puis aborde la vie économique et la vie culturelle du royaume et les manifestations du pouvoir, hautement revendiquées, que sont les châteaux ; il se referme sur un jugement de la postérité à travers le regard que Dante porte sur l’empereur et sur les héritiers des Normands.

3La tenue du colloque et la publication de ces Actes n’ont été possibles que grâce à de nombreuses collaborations et à l’aide précieuse du Conseil régional de Basse-Normandie, de la Direction régionale des affaires culturelles, de la communauté de communes de Cerisy-la-Salle et de la ville de Caen, je tiens à les remercier de leur soutien.

4Je tiens également à remercier les collègues français et étrangers qui ont accepté de présenter une communication et au premier chef l’Office universitaire d’études normandes et son directeur Pierre Bouet qui est à l’origine du projet et dont l’aide constante et désintéressée a permis de mener à bien cette entreprise.

5Il me faut enfin exprimer toute ma reconnaissance à l’association des Amis de Pontigny-Cerisy qui a mis à notre disposition le cadre prestigieux de son château et sa compétence ainsi qu’aux Presses Universitaires de Caen qui ont édité cet ouvrage. Que leur directrice et ses collaborateurs soient remerciés de leur aide amicale et efficace.

Le Saint Empire à l’époque des Hohenstaufen (XIIe-XIIIe siècles)

Le Saint Empire à l’époque des Hohenstaufen (XIIe-XIIIe siècles)

D’après l’Atlas historique, G. Duby (dir.), Paris, Larousse, 1978, p. 93.

Tableau généalogique simplifié des Hauteville et des Hohenstaufen

Tableau généalogique simplifié des Hauteville et des Hohenstaufen

Table des illustrations

Titre Le Saint Empire à l’époque des Hohenstaufen (XIIe-XIIIe siècles)
Crédits D’après l’Atlas historique, G. Duby (dir.), Paris, Larousse, 1978, p. 93.
URL http://books.openedition.org/puc/docannexe/image/10145/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 984k
Titre Tableau généalogique simplifié des Hauteville et des Hohenstaufen
URL http://books.openedition.org/puc/docannexe/image/10145/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 406k

Auteur

Université de Rouen

© Presses universitaires de Caen, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540