Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Idéologie(s) et roman pour la jeunesse au xxie siècle

 | 
Gilles Béhotéguy
, 
Christiane Connan-Pintando
, 
Gersende Plissonneau

Prologue

Idéologie(s) et roman(s) au xxie siècle

Bruno Blanckeman

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il revient à cet article de faire entendre la voix, les voix de la littérature romanesque « pour adultes » dans ses rapports à l’idéologie, en résonance avec celles de la littérature de jeunesse. Honneur redoutable, assurément, tant la notion même d’idéologie est à la fois labile et fourbe : fourbe par principe — on n’est jamais sûr, lorsqu’on pense l’appréhender, qu’elle ne nous double pas comme une ombre, en projection de nos propres discours —, labile tant sa propre acception varie. Pour comprendre les liens qui se tissent aujourd’hui entre idéologie et roman, il convient de ramener chacun des deux termes à sa propre pluralité. Le roman en sa qualité d’archi-genre rassemble des romans dans le plus grand disparate d’une production de masse recyclant à haute dose du sens commun, mais accomplissant aussi à ses marges un travail de création littéraire soucieux d’affiner son rapport aux formes, instruisant donc en cela du sens tendu vers une vision complexe du monde. De même pour l’id...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540