Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Idéologie(s) et roman pour la jeunesse au xxie siècle

 | 
Gilles Béhotéguy
, 
Christiane Connan-Pintando
, 
Gersende Plissonneau

Table des matières

Gilles Béhotéguy, Christiane Connan-Pintado et Gersende Plissonneau

Avant-propos

Prologue

Francis Marcoin

L’enfance comme enjeu idéologique

Une société éducatrice
Liberté de penser et perfectibilité de l’espèce humaine
Retours au sauvage

Genres idéologiques/idéologie du gender

Sur le chemin du roman miroir

Sylvie Dardaillon

Les romans-miroirs de la collection « Tertio » chez Alice-jeunesse

Quelle poétique des valeurs ?

Une collection à ancrage idéologique identifiable ?
Quelle « poétique des valeurs » ?
Un système de valeurs « anglo-saxon » en discussion chez Kate de Goldi
Une plongée dans l’intériorité pour faire advenir le sens chez Beate Teresa Hanika
Une mise en scène de l’intime au service des émotions chez Tom Kelly
Quelle réception pour ces romans-miroirs ? Quels lecteurs Modèles ?
Le discours critique
Réception en milieu scolaire
Christa Delahaye

Idéologie de la famille dans quelques romans pour adolescents d’aujourd’hui (2000-2012)

Les romans du divorce
Situations familiales « exotiques »
Idéologie et prise en compte du lecteur
Conclusion
Virginie Douglas

Critique sociale et idéologie dans un roman young adult de Melvin Burgess, Nicholas Dane

Affirmer la vocation critique et idéologique du roman pour la jeunesse
Les mécanismes du discours idéologique dans la critique sociale de Nicholas Dane
Idéologie et représentation de l’enfance dans Nicholas Dane
Marie-José Fourtanier et Marine Grosbois

L’indicible en littérature de jeunesse contemporaine : comment dire par un langage secret la famille, la solitude et la peur ?

Des œuvres et de leurs auteurs : parcours d’écriture, parcours de vie
Comment devenir indien d’Olivier de Solminihac
Rose de Colas Gutman
Je suis l’arbre qui cache la forêt d’Alice de Poncheville
Styles et modalités de l’indicible
Ce qu’est l’indicible… et ce qu’il n’est pas
La langue inventée
Drôle de langue ?
La langue rêvée

À la croisée des mondes imaginaires

Isabelle-Rachel Casta

Entre Le Trône de Fer et Les Jeux de la Faim : une place pour voler au soleil ?

Une mythopétique élémentaire : filles d’eau, enfants de feu…
D’opposant à adjuvant : le Dragon rentre en grâce…
Une petite sœur pour l’aquaster, un frère pour le feu
Une chasseresse qui s’enflamme : Katniss dans l’arène
Du phénix au dragon : une place pour voler au soleil…
Une « noirceur » édulcorée
Une quête exemplaire
Marie-France Burgain

Le Daily Prophet dans Harry Potter ou le double visage de la presse : porte-parole de l’idéologie dominante ou organe subversif ?

Le Daily Prophet, entre adjuvant et opposant
Le tournant du quatrième tome
Le Daily Prophet, d’outil de manipulation à instrument du mal
Remise en cause du statut de l’écrit
Isabelle Olivier

De l’altermondialisme en fantasy pour la jeunesse

Des autres mondes imaginaires à un autre monde possible
Des paradigmes traditionnels à des modèles alternatifs
De l’exercice du pouvoir et de la science sans conscience
Ahmour et Autorité
La question de l’instrumentalisation des sciences
Appât du gain et prédation humaine et écologique

Les filles au centre

Mireille Baurens et Vincent Massart

Hermione Granger : entre idéologie et utopie de genre ?

Une identité qui s’invente

Hermione Granger : Le titre impossible
Un univers genré stéréotypé omniprésent
Hermione, une héroïne singulière
L’ascension du féminin ne s’effectue pas aux dépens du masculin
De l’incantation magique au discours performatif
« Dissoudre la hiérarchie » : le dénouement permet trois lectures distinctes
Première lecture
Deuxième lecture
Troisième lecture
Conclusion et perspectives didactiques : du bon usage de la littérature de jeunesse contemporaine à l’école et au collège…
Anne Isabelle François

Déniaiser Narnia

Fantasy, idéologie et enjeux genrés

Much Ado About Susan
Une « irritation » productive
« À very different kind of story » ?

Des romans engagés ou qui engagent questionnements politiques

Après l'apocalypse : les dystopies

Laurent Bazin

Idéaux logiques ?

La science en question(s) dans le roman contemporain pour adolescents

Eléonore Hamaide-Jager

Les dystopies, une inscription contemporaine du « plus jamais ça » ?

La dystopie : monde imaginaire futuriste ou discours politique historique ?
De la famille violentée à la résistance du groupe
La place du livre, entre interdit, dérives et espoir
Les dystopies : le nouvel eldorado de l’édition ?
Cyrielle Lebourg-Thieullent

Une peau claire et lisse : la construction de l’ethnicité dans les dystopies pour la jeunesse

Ethnicité et image de l’autre
Des choix ethniques engagés
Une allégorie de l’Amérique post-raciale
Uglies : une « peau claire » pour tous
Hunger Games : jeux ethniques

Après les colonies

Élodie Malanda

Du roman d’aventures colonial au roman d’aventures engagé

Les aventures africaines pour la jeunesse des années 2000, entre rupture et nostalgie

L’inscription dans un genre contesté
L’aventurier au service d’une cause altruiste
L’engagement des héros : un contre-discours adressé à l’idéologie coloniale ?
Critique de la « suprématie blanche » défendue par le roman colonial
Un imaginaire colonial toujours en cours
L’Afrique a besoin de héros blancs
La dichotomie « civilisation/sauvagerie » conservée
Conclusion
Anne Schneider

L’écriture de la guerre d’Algérie dans le roman contemporain pour la jeunesse : réécritures de l’histoire et enjeux mémoriels

État des lieux du roman contemporain
Quelles évolutions du traitement de la guerre d’Algérie dans le roman au xxie siècle ?
La guerre d’Algérie vue de France : les silences de la mémoire
« L’autre Algérie » : la réécriture du conflit vers une idéologie de la réconciliation et de la repentance
Monique Noël-Gaudreault

La violence faite aux Amérindiens et l’engagement d’un auteur de romans pour la jeunesse

Définitions préalables des concepts utilisés pour notre étude
Formulation et mise en œuvre de l’idéologie dans la trilogie à l’étude
Le regard
Le langage
Le travail
L’engagement de l’auteur : relation entre le réel et le fictif

Portée idéologique du roman pour la jeunesse questionnements littéraires et didactiques

À quoi pense le roman du xxie siècle ?

Clémentine Beauvais

« On n’écrit pas pour des esclaves »

Une lecture sartrienne du roman de jeunesse engagé

Pertinence de l’approche sartrienne pour la littérature de jeunesse
Le temps de l’enfance
Ambiguïté du discours engagé
Conclusion
Gersende Plissonneau

Bovarysme, romans contemporains pour adolescents et adolescents lecteurs : de quelques équivoques idéologiques

Du bovarysme et de l’idéologie
Origine de la notion et liens originels à la question de l’idéologie
Notion repensée et liens à réinterroger
Bovarysme et idéologie au regard de la littérature et de la lecture des adolescents
De quelques usages du bovarysme dans le roman contemporain pour la jeunesse
Le choix d’un corpus
Deux formes de mise en crise
...face à des choix de négation ?
De quelques usages du bovarysme au sein de discours sur la lecture des adolescents
Condamnation du bovaryme
Défense et illustration
« Après le bovarysme » : appropriations et distanciations
Leonor Martins Coelho

Os Livros que devoraram o meu pai [Les Livres qui ont dévoré mon père] de l’écrivain portugais Afonso Cruz : un roman à contre-courant

La littérature d’enfance et de jeunesse au Portugal
Afonso Cruz – un écrivain à contre-courant

Des corpus pour enseigner

Sylviane Ahr

Idéologie(s) et valeurs dans les romans pour la jeunesse prescrits aux 15/16 ans : modèles ou contre-modèles sociaux et humains ?

Brève présentation du corpus
Un cadre réaliste non idéalisé
Une linéarité du récit mise à mal
Une conscience critique tenue en éveil
Magali Brunel

La prise en compte de la portée idéologique des ouvrages dans la Liste de lectures pour les collégiens. Exemple de la classe de sixième

Enjeux idéologiques de l’enseignement de la littérature de jeunesse à l’école
Place des œuvres porteuses d’un regard sur le monde contemporain
Valeurs privilégiées par la liste de lecture
La liste de lecture pour les collégiens, médiatrice pour une lecture de la dimension idéologique des romans pour la jeunesse
Agnès Perrin-Doucey

Enjeux idéologiques des romans pour la jeunesse au xxie siècle

Analyse de la liste de référence de 2012 pour le cycle 3

La liste de référence de 2012 pour le cycle 3
Répartition des œuvres du xxie siècle
Méthodologie de l’analyse
Première classification du corpus : les genres et modalités narratives
Les genres et l’inscription temporelle du récit
Les choix énonciatifs
Classement typologique des œuvres
Des œuvres où le détournement idéologique passe par l’ironie
Des œuvres qui observent l’intimité du rapport entre ipséité et altérité
Des œuvres qui évoquent les grandes thématiques humanistes
Manuel Tonolo et Évelyne Vaillaut

Reflet de l’implicite ou réflexion sur l’implicite

Idéologie et débats interprétatifs : le travail sur la complexité des textes littéraires
Nécessité de choisir des livres qui permettent ce travail de la pensée
Nécessité de proposer un travail sur la complexité littéraire
Travailler la complexité des textes
Choisir des textes qui permettent la mise en œuvre d’une pensée complexe
Concevoir une séquence didactique permettant aux élèves de pouvoir lever les obstacles de compréhension, afin d’exercer ensuite une réelle réflexivité qui modifie leurs idées
Idéologie et débats philosophiques : le travail sur la complexité morale
Complexité littéraire et simplification idéologique
Texte-prétexte aux modèles édifiants et retour du refoulé idéologique
La lecture littéraire comme expérience imaginaire de la vision complexe d’un monde possible
Éthique, esthétique et idéologie : deux exemples
Un exemple de texte-prétexte : Prisonnière de la Lune de Monika Feth (Milan 2007)
Un exemple de texte littéraire : Deux graines de cacao d’Évelyne Brisou-Pellen