Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Soi disant

 | 
Éric Benoit

Septième partie. Abstractions

Un moi électrique - Le Printemps et Ashura de Kenji Miyazawa

Akihiko Yamamoto

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1 - Kenji et son unique recueil de poèmes

Kenji Miyazawa est né en 1896, et il est mort de la tuberculose en 1933 à l’âge de 37 ans. Ses contes pour les enfants sont très connus et aimés au Japon ; ils sont traduits en plusieurs langues. En français, la plupart de ses contes sont traduits par Hélène Morita, ils sont même publiés en format de poche. Pourtant ses poèmes ne sont pas très lus. Peut-être parce que, malgré le décor familier, le vocabulaire est assez particulier, et même en japonais on ne peut pas être sûr d’avoir saisi le poème en le lisant.

Kenji n’a publié qu’un seul recueil de poésie ; pourtant il a beaucoup écrit, il a laissé d’innombrables manuscrits. Son frère a gardé ses manuscrits même pendant la guerre, sous les bombardements. Son frère et les chercheurs ont édité des œuvres complètes à plusieurs reprises. Maintenant nous en avons une édition critique qui comprend tous les manuscrits connus (seize volumes)1. En plus, au Japon, trois ou quatre dictionnaires sur Kenj...

Auteur

Université Iwate à Morioka

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540