Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Soi disant

 | 
Éric Benoit

Première partie. À moindres mots

Le sujet lyrique du haïku moderne

Makiko Andro-Ueda

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans quelle mesure le haïku moderne permet-il des expressions de « soi » et de quelle manière s’en écarte-t-il ? Question difficile, car, dans ce domaine, les auteurs n’emploient pas souvent l’idée de « s’exprimer », qui présuppose sans doute la présence d’un sujet lyrique évident, individuel et singulier. Nous nous proposons d’esquisser ici des éléments de réponse, tout en focalisant notre attention sur certaines particularités de la représentation de cette forme poétique, selon les différentes étapes de l’évolution historique du genre.

Nous formulerons en premier lieu une hypothèse sur la nature de l’espace représenté dans la poésie classique qui précède l’apparition du haïku. Il s’agit d’une sorte de convention tacite de l’obligation de la vraisemblance organisée autour d’un point de vue unique et central.

Nous évaluerons ensuite les effets de la création collective des premiers haïkus sur la formation de leur sujet lyrique. Pendant longtemps le haïku n’était qu’un élément (le prem...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540