Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Soi disant

 | 
Éric Benoit

Introduction et problématiques

La discrétion poétique

Joëlle de Sermet

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

La notion de « discrétion poétique » est dépourvue d’existence dans le champ des études littéraires. Tout au plus rencontre-t-on parfois l’adjectif « discret » pour apprécier un style où la sobriété l’emporte sur l’ostentation. Il n’y a pas de mot précis pour désigner le choix de ne pas tout dire, le renoncement volontaire d’un auteur aux facilités ou aux pouvoirs de la parole. Pas de catégorie constituée afin d’expliciter les phénomènes d’autocensure ou de calibrage expressif qui conduisent un poète à préserver une part intouchée, soustraite à l’écriture, et à séparer ce qui est communicable de ce qui doit rester intransmissible.

Pour tenter de remédier à ce manque analytique et terminologique, on peut partir du constat selon lequel l’intériorité moderne est une intériorité dénudée, communément affichée et exposée. En littérature plus qu’ailleurs, elle est soumise à l’idéologie de la transparence totale, au devoir d’expression, à la célébration consensuelle de l’aveu et de la révéla...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2014

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540