Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Littérature et jubilation

 | 
Éric Benoit

Quatrième Partie. Jubilations créatrices

Olivier Cadiot : une modernité jubilatoire ?

Dominique Rabaté

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Dans le cadre d’une réflexion collective sur la jubilation, le nom d’Olivier Cadiot vient pour ainsi dire immédiatement à l’esprit, et c’est cette évidence que je voudrais examiner. Je partirai donc de ce qui m’apparaît comme un topos critique, ce qui ne veut pas dire qu’il soit forcément faux. Je prendrai pour commencer quelques exemples de jugements critiques où l’on verra se décliner à l’envi le motif de la jubilation. Dans « Cap au mieux », pour la revue Vacarme, l’entretien conduit à l’automne 2008 par Philippe Mangeot et Pierre Zaoui avec l’écrivain est précédé d’un petit glossaire introductif. Le premier chapeau s’intitule justement « Jubilation » :

Jubilation. C’est la première émotion qui saisit à la lecture d’un livre d’Olivier Cadiot. On y trouve des rois et des courtisans, des propagandistes new age et des poètes vieux style, des sportifs borderline et un lapin fluo, du rock et de la musique savante, du cinéma typographique et du « roman par poèmes ». [...] Cadiot est le ...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540