Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Littérature et jubilation

 | 
Éric Benoit

Troisième Partie. Jubilations du rapport au monde

La poésie jubilatoire de Pierre Albert-Birot : un hymne à la Création

Katixa Dolharé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

J’écris
À la lueur de ma joie1

La poésie de Pierre Albert-Birot (ou PAB, comme l’appelaient familièrement ses proches et comme le désigne parfois la critique, par commodité) est traversée de part en part par un thème majeur, celui de la création du monde. C’est alors l’occasion pour le poète de développer un chant jubilatoire où se mêlent étonnement, action de grâce, dialogue – irrévérencieux – avec le divin, acquiescement à la condition de l’être. Nous nous proposons dans cette communication d’étudier ce lyrisme, fondé, non pas sur une effusion primesautière de sentiments ingénus, mais sur un ordonnancement de formes et d’idées donnant véritablement corps et consistance à la rencontre entre le poète et l’univers. Nous montrerons que cette joie procurée par l’émerveillement face à l’existence du monde se confond chez PAB avec la joie de l’acte d’écrire, et soulignerons qu’elle se nourrit du désir du poète d’outrepasser l’action de la mort à travers ses poèmes. Nous nous appuierons en ...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540