Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

En quel nom parler ?

 | 
Dominique Rabaté

III. Langue, autorité et communauté

Réécritures en littérature de jeunesse : l’autorité mise en jeu

Christiane Connan-Pintado

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’entreprise d’écrire « pour » les enfants, qui fonde la littérature de jeunesse – au risque de la discréditer –, achoppe sur le paradoxe souligné par Jean Perrot il y a quelque vingt ans :

Ecrits en quelque sorte par des adultes pour des « étrangers », c’est-à-dire des êtres dont les références ne sont pas toujours évidentes aux yeux de l’écrivain, les récits pour enfants doivent néanmoins établir une communication avec les jeunes lecteurs. Cet exercice ne paraît pas plus difficile, en somme, qu’un travail de traduction et suppose la mobilisation d’un sujet linguistique capable de ressentir et d’exprimer les états affectifs complexes de son destinataire. Il s’agit, en réalité, d’une démarche complexe qui se laisse rarement formuler avec certitude1.

Florence Gaiotti a rappelé2 le caractère crucial de la question « En quel nom parler ? » pour la littérature de jeunesse lorsque les instances adultes de l’auteur, de l’éditeur, des différents médiateurs, s’expriment au nom de l’enfant – e...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540