Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

En quel nom parler ?

 | 
Dominique Rabaté

I. Divorces de l'Histoire

Valéry : littérature, idolâtrie, fictions et démocratie

Philippe Roussin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En quel nom parler ? Valéry a tranché cette question de la manière que l’on sait. Ego scriptor ne saurait parler en son nom : « Chez Hugo, chez Mallarmé et quelques autres, paraît une sorte de tendance à former des discours non humains, et en quelque manière, absolus, - discours qui suggèrent je ne sais quel être indépendant de toute personne, une divinité du langage, - qu’illumine la Toute-Puissance de l’Ensemble des Mots. C’est la faculté de parler qui parle »1. L’écriture se soustrait à la « partie pratique ou pragmatique du langage »2, c’est-à-dire aux limites des situations de discours et de parole que les rôles sociaux quotidiens imposent : « Je parle mille langages. Un pour ma femme, un pour mes enfants, un pour la cuisinière, un pour mon lecteur, idéal (…) Au contact, je me modifie spontanément et je parle suivant le cas. Tel langage est timide, toujours vague – tel autre trop pur, ou trop net ou trop doux. Tel langage manque absolument de tels mots »3. Par ailleurs, il s’ag...

Auteur

Centre de recherche sur les arts et le langage (UMR 8566)
CNRS-EHESS

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540