Version classiqueVersion mobile

L’épanchement du conte dans la littérature

 | 
Christiane Connan-Pintado
, 
Pascale Auraix-Jonchière
, 
Gilles Béhotéguy

L’épanchement des contes dans l’enseignement de la littérature

Quand la marmite du conte déborde… dans la classe de FLE

Nadja Maillard-De La Corte Gomez et Dominique Ulma

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous nous proposons, dans cet article, d’interroger la présence « latente ou affichée des contes1 » dans les manuels destinés à l’enseignement/apprentissage du français langue étrangère (désormais FLE) depuis les années 1980. Quels sont les contes proposés : contes littéraires et/ou populaires ? issus de quelles aires linguistiques ou culturelles ? Quelles sont leurs modalités de présence : textes intégraux, extraits, simples allusions à des personnages, des situations ou des schémas narratifs ? Ces contes sont-ils présents sous forme orale (contes donnés à écouter et/ou à raconter) et/ou écrite (contes donnés à lire et/ou à écrire) ? Enfin, quels objectifs leurs sont assignés, quelles modalités d’exploitation leur sont associées ? Sont-ils par exemple sollicités pour travailler un point de grammaire, apprendre du lexique, travailler la structure narrative, découvrir un fonds culturel ou encore pour construire une démarche interculturelle ? Enfin, les réponses à ces questions varien...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search