Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’épanchement du conte dans la littérature

 | 
Christiane Connan-Pintado
, 
Pascale Auraix-Jonchière
, 
Gilles Béhotéguy

L’épanchement des contes dans les autres genres littéraires

Du conte traditionnel à l’album contemporain. Ce que disent aujourd’hui les conteurs dans la littérature de jeunesse marocaine

Souad Behri

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« L’interdépendance entre la littérature orale et la littérature écrite dans les cultures européenne et arabe, montre que la littérature orale, codifiée et répertoriée, a nourri la littérature écrite et qu’en retour celle-ci a influencé celle-là, en s’infiltrant dans le circuit du récit oral1. ». Faire référence à un fervent militant du patrimoine culturel immatériel est un moyen pratique pour introduire une lecture qui tente de montrer comment le conte peut surgir dans une écriture d’aujourd’hui, lui qui n’existe d’ailleurs, depuis toujours, qu’à travers ses réécritures, ses détournements, ses réinterprétations, ses métamorphoses.

Dans toutes les cultures, la littérature orale a été l’un des fondements de la littérature d’enfance. Elle a donné aux adultes des histoires qui roulent d’âge en âge pour parler aux enfants de la vie, de la mort, des angoisses et du nécessaire passage à l’âge adulte. Ces vieilles histoires, que nous appelons contes n’ont cessé d’être la source d’inspiratio...

Auteur

Université Jean Jaurès, Toulouse

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540