Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’épanchement du conte dans la littérature

 | 
Christiane Connan-Pintado
, 
Pascale Auraix-Jonchière
, 
Gilles Béhotéguy

Avant-propos

Christiane Connan-Pintado

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis qu’ils sont entrés en littérature en France sous l’Ancien Régime, les contes ont essaimé dans toutes les sphères de la représentation, légitimées ou plus triviales. En 2001, l’exposition de la Bibliothèque nationale de France1 avait mis en évidence la récurrence de leurs personnages, de leurs motifs et de leurs scénarios bien au-delà des livres, et jusque dans les objets du quotidien. Constamment cités, convoqués, explorés, et l’on pourrait même dire exploités, les contes composent le capital le mieux partagé si l’on songe à leurs innombrables adaptations cinématographiques, télévisuelles et vidéoludiques2 mais aussi à leur présence dans les différents discours, dans l’art, la presse, la publicité, la décoration, le visual marchandising... De plus, les références aux contes innervent le langage sur le mode de l’allusion ou de la figure, créent des effets de connivence et jouent le rôle de mots de passe culturels. Pour étudier le phénomène que nous qualifions d’épanchement du ...

Auteur

Université de Bordeaux-ESPE d’Aquitaine TELEM EA 4195
Maître de conférences émérite, elle est membre de l’équipe TELEM, et mène sa recherche sur la littérature de jeunesse et a co-édité plusieurs ouvrages aux Presses universitaires de Bordeaux dans les collections « Modernités » et « Études sur le livre de jeunesse ».

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540