Version classiqueVersion mobile

Poétiques de la durée

 | 
Michel Braud

Le mouvement du temps

« Ah, mais combien de temps croyez-vous que cela durera ? »

Irrémédiable et inoubliable dans Voyage au Phare

Dominique Rabaté

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans le plus long chapitre de Voyage au Phare1, le dix-septième de la première partie, qui relate le dîner chez les Ramsay, la narration se focalise plus ou moins nettement sur les pensées vagabondes de la maîtresse de maison. Mrs Ramsay s’est dissociée un moment du mouvement de la conversation qu’elle retrouve quand elle accroche soudain cette phrase dite par « quelqu’un » (p. 462). Cette phrase anonyme porte sur la postérité probable d’un genre d’écrits connus comme les « Waverley novels ». Elle s’énonce ainsi : « Ah, mais combien de temps croyez-vous que cela durera ? ». La question de la durée est posée directement, dans une décontextualisation qui lui donne toute sa charge. Si elle concerne bien d’abord un objet précis de la conversation en cours, en l’ouvrant à une réflexion plus générale sur l’avenir d’un type de littérature à la mode, cette question est évidemment grosse d’autres sens, d’autres menaces : appliquée à M. Ramsay, elle ne peut manquer de renvoyer à sa constante ...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search