Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Puissances du mal

 | 
Pierre Glaudes
, 
Dominique Rabaté

III. Avatars du diable

Jouhandeau : pouvoirs et puissances du mal

Jacques Dupont

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si les livres [ ] servent à quelque chose, c’est à rendre la possibilité du Mal envisageable. »
Philippe Muray, Festivus festivus, Paris, Fayard, 2005, p. 292.

« Écrire c’est tenter le diable, et d’abord le diable en soi… »
Philippe Muray, Festivus festivus, op. cit., p. 150.

Pour tenter de comprendre la façon passablement complexe dont est posée (et parfois transposée, sinon masquée) la question du mal dans l ‘ œuvre (elle-même ample et infiniment variée) de Jouhandeau, il convient sans doute de ne pas se laisser abuser par les dates, qui suggèrent que nous avons là un écrivain du xxe siècle. Au moins pour la question qui nous intéresse aujourd’hui, nous devons faire un effort d’interprétation au moins aussi grand que celui qui s’impose à nous pour comprendre les structures mentales des Bororos ou des Araras que Levi-Strauss a analysées. Dans notre monde si largement laïcisé ou déchristianisé, il devient de plus en plus difficile de se replacer dans le cadre où se forme la sensibilité ...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540