Version classiqueVersion mobile

Écritures de l'énergie

 | 
Éric Benoit

Quatrième partie. Enjeux idéologiques et inquiétudes contemporaines

Énergie versus mélancolie ? Sur l’œuvre de Jean-Philippe Toussaint

Yann Mével

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Jean-Philippe Toussaint a pu faire le récit de sa découverte de l’œuvre de Beckett dans des termes qui relèvent de l’énergie :

Ma connaissance de l’œuvre de Beckett est très approximative, incomplète, lacunaire, pleine de failles et de contradictions, de confusions dans les noms, de flou dans le déroulement des anecdotes et de vague dans la chronologie. « Quel vague détestable », dirait Molloy (ou Malone, je ne sais plus – moi, les références). Mais cette approximation compte peu au regard du choc, toujours vivant, dont je ressens encore aujourd’hui les ondes atténuées, que j’ai eu il y a trente ans avec la rencontre de l’œuvre de Samuel Beckett. C’est la lecture la plus importante que j’ai faite dans ma vie. Mon seul modèle, ai-je dit à Jérôme Lindon, quand il a publié mon premier roman.1

Dans ce même livre, L’Urgence et la patience, immédiatement après le récit de cette découverte, Jean-Philippe Toussaint met en relief tout à la fois l’ambivalence de son rapport à cette œuvre et cel...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search