Desktop versionMobile Version

Écritures de l'énergie

 | 
Éric Benoit

Troisième partie. Énergie poétique

Pulsions et dépenses (futurisme, surréalisme, Bataille)

Eric Benoit

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Futurisme : vitesse et violence

Le 20 février 1909, le poète italien Marinetti publie dans le journal français Le Figaro un texte intitulé « Le Futurisme » et contenant un « Manifeste du Futurisme ». Dès l’article 1 du Manifeste, Marinetti exalte l’énergie : « Nous voulons chanter l’amour du danger, l’habitude de l’énergie et de la témérité »1. Chez Marinetti, la notion d’énergie est liée à celle de vitesse : le début du texte exalte la vitesse des automobiles, puis l’article 4 du Manifeste proclame : « Nous déclarons que la splendeur du monde s’est enrichie d’une beauté nouvelle, la beauté de la vitesse ». D’où la proposition fameuse : « Une automobile de course […] à l’haleine explosive… Une automobile rugissante […] est plus belle que la Victoire de Samothrace ». Marinetti est l’illustration exemplaire de la fascination que les nouveautés techniques du monde moderne exercent sur l’artiste. L’article 8 poursuit : « nous avons déjà créé l’éternelle vitesse omniprésente ». Nous retro...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2017

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search