Version classiqueVersion mobile

Écritures de l'énergie

 | 
Éric Benoit

Deuxième partie. Enjeux épistémologiques

Nadar dans les souterrains de Paris : de l’énergie technique à l’énergie rhétorique

Basile Pallas

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après avoir visité l’exposition de photographies de 1863 au Palais de l’Industrie, Alexis Gaudin, co-directeur et chroniqueur régulier du journal spécialisé La Lumière, s’arrête dans son compte-rendu sur une étonnante série :

Nous rajouterons dans la catégorie des vues ou de la nature morte, l’une des curiosités de l’exposition : on comprend de suite qu’il s’agit des vues des catacombes éclairées à la lumière électrique, prises par M. Nadar. Ce photographe entreprenant travaille par-dessus la terre en ballon aussi bien que par-dessous dans les catacombes. Sa collection est complète ; ce triste séjour est représenté sous toutes ses faces ; on assiste à l’arrivée des charretées d’ossements et à leur bourrade : sous l’action puissante de la lumière électrique, le relief est très puissant, et quelques crânes semblent conserver un certain regard.1

Nadar avait en effet entrepris, à partir de 1861, la mise au point d’un système électrique portatif qui lui permettait de photographier dans une...

Auteur

Université Bordeaux Montaigne - Équipe TELEM

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search