Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Deuil et littérature

 | 
Pierre Glaudes
, 
Dominique Rabaté

3e partie. Orphelins, âmes errantes

Le corps de l’histoire

Klossowski et les mélancolies de la narrativité chrétienne

Jean-François Hamel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Bien qu’interprétés par la critique philosophique comme autant de tentatives de rupture avec les canons de la littérature et de la métaphysique1, les romans et les essais de Pierre Klossowski constituent une méditation de longue haleine sur la survivance des traditions et les stratifications complexes de la mémoire collective. Il suffira peut-être de rappeler que Klossowski, dans un commentaire du Gui savoir, défendait l’idée selon laquelle la notion de modernité ne rendait compte ni d’un dépassement ni d’une transgression de l’héritage de l’Occident, mais au contraire d’une « attitude de sympathie encore jamais atteinte en vertu de laquelle l’esprit entre en contact immédiat non seulement avec ce qui semble le plus étranger, mais avec le monde le plus anciennement révolu, avec le passé le plus reculé »2. Pareille modernité n’a rien de la fureur des avant-gardes, rêvant de parricides et de terres brûlées, mais s’avance vers le plus lointain pour exhumer sous un amas de ruines, à la ...

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540