Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ce que modernité veut dire (I)

 | 
Yves Vadé

2. Le point de vue des philosophes

Le concept de modernité

Gérard Raulet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

“Le terme “moderne” est l’un des termes les plus modernes qui soient. Presque tous les jours chacun de nous l’utilise, et quand nous le faisons nous avons le sentiment d’avoir dit quelque chose de tout à fait précis à propos de telle personne, de telle chose ou de tel mouvement. Celui à qui nous nous adressons sait également aussitôt de quoi nous parlons. Est-ce bien sûr ? Le sait-il ? Et le savons-nous nous-mêmes ?” (Max BURCKHARD, “Modem”, Die Zeit, Wiener Wochenschrift fur Politik, Volkswirtschaft, Wissenschaft und Kunst, 20, 185, 16. 9. 1899).

I. La modernité et l’histoire : Périodisation ou crisologie ?

Le débat sur la “post-modernité”, qui atteignit son paroxysme artistique, philosophique et journalistique à la fin des années 70 et dans les années 80 bien que l’usage du qualificatif “post-moderne” remonte, pour ce siècle, aux années 50, a ravivé le besoin d’une interrogation critique de ce qu’il faut entendre par “la modernité”.

Les réponses qu’apportent les différentes disciplin...

Auteur

Université de Rennes II

© Presses Universitaires de Bordeaux, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540