Version classiqueVersion mobile

Le récit et/ou la vie

 | 
Elizabeth Guilhamon
, 
Danièle James-Raoul
, 
Jean Mondot

Crises du récit et de la culture

Crise du récit et crise de la culture selon Lukács, Kracauer et Benjamin

Olivier Agard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En dépit de ce qui peut les séparer par ailleurs, Georg Lukács, Siegfried Kracauer et Walter Benjamin partagent une approche similaire quand ils se penchent sur les formes littéraires. Ils analysent en effet celles-ci à la lumière d’une philosophie ou sociologie de la culture, dont les sources sont multiples et ne sont pas exactement les mêmes chez les trois auteurs, même si elles sont en parties communes : les trois critiques ont par exemple reçu une impulsion importante de Georg Simmel, dont ils ont été les élèves. L’approche de la littérature a chez eux un caractère philosophique, et rompt donc avec l’esprit de la philologie positiviste, dominant dans l’Allemagne de la seconde moitié du XIXe siècle, mais sans pour autant tomber dans le pathos néo-romantique et le « fondamentalisme esthétique » de la Geistesgeschichte telle qu’on la pratique à l’époque dans le cercle de Stefan George1. Elle retient en particulier de Simmel les analyses sociologiques de la modernité (dans la Philos...

Auteur

Univ. Paris Sorbonne SIRICE, CNRS UMR 8138 Groupe de Recherche sur la culture de Weimar
Est professeur en histoire des idées allemandes à Sorbonne Université. Ses thèmes de recherche : l’histoire de la philosophie et de la sociologie allemandes au XXe siècle, les transferts entre sciences humaines et littérature (Elias Canetti, Siegfried Kracauer), la Kulturkritik dans la philosophie et la littérature, l’anthropologie philosophique allemande (en particulier Max Scheler) et sa réception de Bergson, la théorie et l’histoire du cinéma. Il a notamment publié : Elias Canetti (Paris, Belin, 2003) ; Siegfried Kracauer, le chiffonnier mélancolique (Paris, CNRS éditions, 2010) ; Kulturkritik zwischen Deutschland und Frankreich : 1890-1933 (codir. Barbara Beßlich, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 2016). Il est membre de l’UMR SIRICE et du Groupe de recherche sur la culture de Weimar, et chercheur associé à l’UMR 8547 « Pays Germaniques ».

© Presses Universitaires de Bordeaux, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search